Une enquête de l'Université britannique d'Exeter a démontré quel était le meilleur moment pour se glisser sous la couette. S'endormir tôt ou plus tard présente des conséquences néfastes...

Le Professeur David Plans de l'Université d'Exeter a étudié les habtudes de sommeil de plus de 80.000 Britanniques. Il a plus spécifiquement approfondi le lien entre l'heure à laquelle ils allaient dormir et le développement de maladies cardiovasculaires.

Les participants au test ont ainsi été suivis durant cinq à six ans. Durant cette période, 3,6% d'entre eux ont été victimes d'une crise cardiaque, d'insuffisance cardiaque, de cardiopathie ischémique chronique ou transitoire ou encore d'un accident vasculaire.

Il est frappant de constater que les personnes allant se coucher entre 22h et 23h sont celles à avoir le moins souffert de problèmes cardiaques. Aller dormir entre 23h et minuit engendre un risque accru de 12%, avant 22h de 24% et après minuit de 25%.

Plans a donné davantage d'explications à Sky News: "Le corps dispose d'une horloge interne de 24 heures, le rythme circadien. Cette horloge interne aide à réguler le fonctionnement physique et mental. Même si nous n'avons pas pu établir de lien de cause à effet à partir de notre étude, les résultats suggèrent que les heures de coucher tôt ou tard perturberont probablement l'horloge internet, avec des effets néfastes sur la santé cardiovasculaire."

"Notre étude révèle que le meilleur moment pour aller dormir se situe à un moment précis du cycle de 24 heures du corps et que des anomalies peuvent être mauvaises pour la santé", ajoute Plans, qui souligne également que des recherches supplémentaires sont nécessaires. Il est par exemple plausible que les personnes allant se coucher après minuit présente de manière générale un mode de vie moins sain, avec une consommation d'alcool accrue et une mauvaise alimentation, ce qui peut bien entendu conduire à des problèmes cardiovasculaires.