Prendre du plaisir s'est avéré primordial pour la majeure partie des participants dimanche matin et midi à Bruges. La météo automnale douce et sèche a offert des conditions idéales aux personnes ayant couru le marathon ou semi-marathon ou celles ayant marché un semi-marathon ou 8 km. Parmi les 5.200 participants figuraient de nombreux étrangers, attirés sans nul doute par le cadre du patrimoine de l'Unesco unique pour un marathon.

Parmi les athlètes de haut niveau, Tim Calliauw a tenu son rang. Il s'est imposé en 2h21:46 et a ainsi devancé de près de deux minutes Willem Van Schuerbeeck (2h23:31). Jan Vervaet a quant à lui complété le podium (2h26:52). A noter que Calliauw a bénéficié d'un lièvre de luxe en la personne de Koen Naert qui a volontairement assuré ce rôle avant de laisser Calliauw poursuivre seul au km 32.

Alliantie, un groupe d'entraînement relevé d'Olympic Brugge sous la direction de l'entraîneur Stijn Fincioen, l'a de son côté emporté à domicile. Chez les dames, l'athlète de Bredene Saartje Speleers s'est montré la plus rapide en 2h53:04. Dans le semi-marathon, la victoire est revenue à Ward Van Der Kelen, encore cinquième du 10 Miles une semaine plus tôt. Van Der Kelen a rallié l'arrivée en 1h06:50, soit avec cinq minutes d'avance sur le deuxième. Heidi Van Maele fut elle la première femme à l'arrivée, en 1h28:42.

Partenaire titre de l'événement, Athora s'est présenté au départ avec plus de 200 employés, dont le CEO Dorsan van Hecke. Près de 1.000 marcheurs ont en outre également participé cette année au semi-marathon ou au family walk de 8 km. A l'image de l'ensemble des participants, ils ont eux aussi profité de la dégustation gastronomique au "food market" après l'arrivée ainsi que de la Brugse Zot gratuite.