La probabilité de connaître des (fortes) précipitations est encore très élevée cette semaine. La question qui accompagne les averses est légitime : êtes-vous un procrastinateur et attendez-vous que le temps soit sec ou appréciez-vous tout simplement de courir dans les flaques?

Vous l'avez tous expérimenté: vous avez chaussé vos chaussures de jogging et consultez votre application météo. Et oui : de fortes précipitations sont prévues dans l'heure qui vient. Deux options: vous pouvez attendre que la pluie cesse où vous prenez votre courage à deux mains, au risquede courir sous une pluie torrentielle. Dans tous les cas, il est préférable de se préparer à une course sous la pluie. Une chose est sûre : courir sous la pluie est plutôt bénéfique !

Supplément d'oxygène

Un grand avantage de la course sous la pluie est qu'il y a beaucoup d'oxygène dans l'air. Vous remarquerez que, surtout par rapport à une chaude journée d'été, cela améliore vos performances. Vos muscles reçoivent plus d'oxygène, ce qui rend la course plus facile. Vous pourriez même courir un peu plus vite sous la pluie.

Entraînement mental

La pluie apporte, bien sûr, un petit supplément d'âme à l'expérience de votre séance de course. Vous pouvez donc également considérer votre course sous la pluie comme une sorte d'entraînement mental. Vous apprenez également à faire face aux mauvaises conditions météorologiques qui peuvent bien sûr survenir pendant une course. Choisir de courir sous la pluie vous remplira également de fierté. Vous devrez peut-être vous motiver un peu pour partir, mais une fois que vous serez sur la route, vous serez boosté par votre prise de décision. Passé les premiers hectomètres, pensez à l'arrivée et à une bonne douche chaude à la maison.

Equipement adapté

Il est préférable d'adapter vos vêtements lorsque vous courez, mais en été, vous n'avez pas besoin de porter de nombreuses couches. Vous pouvez par exemple porter une fine veste de pluie pour vous protéger de la plupart des précipitations. Assurez-vous que la veste respire suffisamment pour éviter la transpiration et la condensation à l'intérieur. De plus, en été, une veste devient rapidement trop chaude. Également utile : une casquette. Vous n'y penserez peut-être pas immédiatement par temps nuageux et pluvieux, mais la visière vous évite de devoir cligner des yeux en permanence. Et si vous portez des lunettes, cela peut également s'avérer utile pour éviter de les sécher en permanence.

Récompense

Lorsque vous rentrez chez vous, enlevez vos vêtements mouillés dès que possible et sautez sous une douche chaude. Faute de quoi, votre corps risque de se refroidir rapidement et engendrer la rigidification des muscles. Après votre douche, vous pouvez savourer la récompense à laquelle vous avez pensé tout au long de votre parcours : cette tasse de thé ou de café bien méritée, accompagnée d'un morceau de chocolat ou d'une autre friandise.

Courir sous la pluie: remettre à plus tard ou se lancer? En route...