Le poids des ans en quelque sorte, à savoir l'influence de votre âge sur votre prestation.

En vieillissant, vous remarquez que vous signez progressivement des temps plus lents, quel que soit votre niveau de forme physique ou le nombre de kilomètres que vous parcourez chaque semaine. C'est certes un peu frustrant ceux d'entre nous qui s'entraînent d'arrache-pied et qui pourraient être gagnés par un certain découragement. Cependant, en tant que coureur plus âgé, vous pouvez toujours réaliser de grandes performances. Rassurez-vous, vous ne devez pas craindre une trop grande baisse de votre vitesse.

Une étude de l'université de Yale a étudié l'effet de l'âge sur la performance en examinant les temps d'arrivée des courses allant de 5 kilomètres au marathon complet. L'étude a analysé les temps de 200 coureurs masculins âgés de 40 à 95 ans et les records du monde dans les différentes catégories d'âge sur ces distances. Logiquement, le graphique des temps d'arrivée a montré une diminution, mais cette diminution a été beaucoup plus progressive que prévu.

Une baisse sensible de la performance

 
Les résultats montrent que les coureurs maintiennent leur vitesse dans la trentaine. En fait, aucun déclin n'a pu être observé chez les coureurs de moins de 35 ans et les coureurs entre 35 et 40 ans n'ont ralenti que d'un petit %  au cours de ces 5 années. Si vous conservez votre forme physique et ne souffrez pas de blessures, la baisse de régime n'est pas significative avant l'âge de 35 ans et vous ne remarquez pas de baisse de forme avant l'âge de 40 ans. Gardez à l'esprit que Eliud Kipchoge, qui a été le premier à courir un marathon de moins de deux heures en 2019, a 36 ans.
 
Et même après votre 40e anniversaire, vous ne devez pas craindre une forte baisse de votre vitesse : entre votre 40e et votre 70e anniversaire, vous perdriez environ 1 à 1,5 % par an. Entre votre 90e et 95e année de vie, la baisse augmente encore pour atteindre une moyenne de 2 à 3 %.
Conclusion : nous ne pouvons pas arrêter le processus de vieillissement (et ses conséquences sur notre vitesse et par conséquent notre temps d'arrivée). Mais il ne faut pas se décourager quand on a déjà quelques années de plus au compteur. N'ayez crainte, vous pouvez bel et bien garder la forme après 60 ou 70 ans. Alors, continuez à bouger. Et prenez soin de vous.