La course à pied et le yoga sont deux sports totalement différents. Ils s'accordent cependant parfaitement et leur combinaison ne peut-être que bénéfique.

Il reste un peu de temps pour vous y mettre. C'est en effet le 21 juin que l'on célèbrera l'été, certes, mais également la Journée Internationale du Yoga! Dont les bienfaits sont mondialement reconnus. 

Le yoga offre ces 5 avantages au joggeur:

1. Il améliore votre condition
En pratiquant le footing, vous travaillez sur votre condition. Le yoga permet également de renforcer la condition physique. En plus d'efforts plus importants en course à pied, il faut aussi une forme de mouvement plus douce pour être en équilibre. Le yoga est idéal pour cela !

2. Le yoga vous rend plus souple
La course à pied rétrécit les muscles, tandis que le but du yoga est de les allonger et de les rendre plus souples. Cela leur permet de mieux absorber les chocs d'une surface dure, ce qui réduit le risque de blessures lors de la course.

3. Il vous donne un corps plus puissant
Tout comme lors de la course à pied, le yoga permet de développer la force musculaire. Les positions de yoga qui semblent simples à première vue exigent plus de votre corps que vous ne le pensez. De plus, avec un seul entraînement de yoga, vous vous adressez à différents groupes de muscles.

4. Votre posture s'améliore
En pratiquant le yoga de temps en temps, vous obtenez une meilleure posture de marche. Parce que le yoga vous rend plus conscient de votre corps, de la façon dont vous bougez vos membres et de ce qu'est une bonne posture. Ainsi, vous pouvez marcher et a fortiori courir plus confortablement, avec moins de risques de blessures.

5. Le yoga, c'est relaxant
Après un gros effort, il est bon de se détendre. Après avoir couru, vous pouvez, par exemple, vous étirer. Mais vous pourriez tout aussi bien faire un peu de yoga. Vous sentirez vos muscles et vous pourrez à nouveau contrôler votre respiration.