On ne le répétera jamais assez, surtout quand la température est élevée : buvez suffisamment ! Mais qu'est-ce qui est suffisant ? Voici un truc pour le savoir.

Lors d'un effort physique, vous transpirez pour ne pas laisser la température de votre corps partir en flèche. En raison de cette perte de liquide, le volume de plasma, entre autres, diminue, ce qui signifie que vos muscles perdent moins de sang et que votre capacité à produire un effort diminue. Vous pouvez être sujet à des vertiges, à la fatigue et, à un stade ultérieur, à des crampes musculaires. Il est donc important de maintenir votre équilibre hydrique et de limiter la perte de poids pendant l'exercice à 1 à 1,5 %.

Le test d'humidité

Suivez ce plan étape par étape juste avant votre entraînement.

Etape 1: Allez aux toilettes si nécessaire.
Etape 2: Mettez-vous nu sur la balance et notez votre poids.
Etape 3: Prenez éventuellement un verre d'eau avant de partir, mais n'allez pas aux toilettes.
Etape 4: Allez courir. Si vous mangez quelque chose, retenez le poids de cette ou ces collations en kilogrammes. Il n'est pas nécessaire de se souvenir des boissons ou des gels.
Etape 5: Séchez-vous bien après  votre exercice avant de vous mettre à nouveau nu sur la balance.
Etape 6: Calculez si vous avez suffisamment bu selon la formule ci-dessous :

(poids avant votre entraînement - poids après votre entraînement) - poids des aliments solides 
                                           poids avant votre entraînement

Vous multipliez ce chiffre par 100 pour obtenir le % de déshydratation..

Exemple pour notre camarade qui s'est fendu d'un entraînement hier...

(78 - 77) - 0,2 = 1,02
78

Selon votre résultat:

<1%: vous avez bu suffisamment
1 à 2%:vous avez bu trop peu, mais votre prestation n'en sera pas pour autant influencée
>2%: vous avez bu trop peu, buvez davantage la prochaine fois
Prise de poids : Vous avez trop bu.

Si vous avez uriné en chemin, le test n'est plus fiable et il est préférable de le refaire plus tard. Il est important que vous teniez compte des conditions dans lesquelles vous alliez vous entraîner. Plus l'entraînement est intensif et plus le temps est chaud, plus vous transpirez et plus vous devrez boire pour maintenir votre équilibre hydrique. Si vous faites ce test plusieurs fois dans des conditions différentes, vous aurez une bonne idée de votre perte de sueur et pourrez mieux estimer la quantité de boisson nécessaire à chaque séance d'entraînement.

Conseil : pour rétablir de manière optimale votre équilibre hydrique, vous devez boire 150 % du poids perdu dans les 6 heures suivant votre entraînement. Si vous avez perdu 1 kg, vous devez en boire 1,5 litre. Ne buvez pas cette quantité en une fois, mais progressivement en plus petites quantités.