L'entraînement est indispensable pour courir plus vite, mais votre style de course peut aussi vous être profitable. En réduisant par exemple votre temps de contact avec le sol. Vous pouvez le faire de différentes manières.

En général, un meilleur style de course (entendez : plus efficace) permet d'obtenir les mêmes résultats (ou plus) avec moins d'efforts. L'un des aspects le plus important est le temps de contact avec le sol.

Les moments où vos pieds touchent le sol en courant ne semblent pas si importants, mais ils le sont. Il suffit de voir comment les (plus) grands athlètes touchent le sol. Il est généralement recommandé d'avoir un temps de contact avec le sol inférieur à 200 millisecondes. Aujourd'hui, plusieurs montres sportives sont capables d'enregistrer ces données.

En réduisant le temps de contact, vous économisez de l'énergie et vous courez moins de risques de vous blesser. Mais comment procéder ? 3 conseils...

1. Essayez de rendre l'impact de votre pied avec le sol aussi silencieux que possible. C'est très facile à observer pour de nombreux coureurs, ce qui leur permet de voir par eux-mêmes s'ils progressent ou non. Un impact plus léger est synonyme d'un temps de contact avec le sol plus faible..

2. N'exagérez pas. Ne croyez pas que vous allez courir comme une plume en une semaine.  Scindez par exemple votre entraînement dans un premier temps. Inutile d'adopter votre nouveau style d'emblée durant tout votre entraînement.

3. Pratiquez le saut à la corde ou des exercices de saut connexes ! Ce qui peut également vous aider : faites comme si vous courriez sur des charbons ardents. C'est efficace, même si cela peut parfois paraître assez étrange en public.

Si le temps de contact avec le sol  influence votre style de course, votre cadence de course est un autre élément important. Nous y reviendrons?