6.000 coureurs et marcheurs environ venus de Belgique et de l'étranger ont profité d'une belle journée d'automne en Venise du Nord à l'occasion de la troisième édition de l'Athora Great Bruges Marathon.

Les départs du marathon et du semi-marathon furent donné simultanément pour la première fois afin de mieux contrôler les rythmes de course et moments forts de chacune des deux épreuves.

Tomas Debevere s'est montré le plus rapide dans le semi-marathon, s'imposant en 1:10:27. Un autre Brugeois, Stijn Dhaenekindt, a pris la deuxième place en 1:11:18, le Britannique Ian Baily se classant troisième (1:13:41). 1:17:00 fut le meilleur chrono chez les dames, réalisé par l'Allemande Julia Kümpers.

Dans le marathon, la victoire est sans surprise revenue à l'Olympien Willem Van Schuerbeeck. Celui qui avait défendu les couleurs de la Belgique aux JO 2016 de Rio a remporté une course réunissant quelque 2.000 marathoniens. Ils sont par ailleurs 3.000 à avoir disputé le semi-marathon, les autres participants optant pour les distances de marche.

Tous les (semi-)marathoniens ont reçu une assiette dégustation et ont également pu découvrir le marché alimentaire à l'arrivée, pour lequel l'organisation collaborait avec l'école hôtellière et de tourisme Spermalie et The Foodmaker. Les participants du 21K Walk ont pour leur part bénéficié en cours de route d'un verre de cava et de chocolat Dumon, les marcheurs du Family Walk se faisant plaisir avec une assiette dégustation lors de leur passage par Spermalie. Chaque participants (+18 ans) a en outre savouré (avec sagesse) une Brugse Zot ou Sportzot offerte à l'arrivée.

Sur l'ensemble des coureurs et marcheurs, 62 nationalités différentes étaient représentées lors de cet Athora Great Bruges Marathon. Français, Britanniques et Néerlandais emmenaient ainsi le contingent international. Nombreux d'entre eux ont profité de la région, combinant l'épreuve avec un week-end touristique à Bruges.