Olympic Running Team a remporté la 13e édition de l'Acerta Brussels Ekiden au stade Roi Baudouin. L'équipe de Isaac Kimeli a couru le marathon-relais le plus rapide de l'histoire sur le sol belge, mais en manquant de peu de record de Belgique. Avec un record d'affluence de 1.690 équipes pour un total de plus de 10.000 coureurs, l'épreuve confirme son statut de plus grand marathon-relais au monde. Avec 1.300 équipes, il est également le plus grand événement sportif à destination des entreprises.

C'est sous un soleil automnal que les participants ont rejoint samedi les portes du stade Roi Baudouin. Les frères Borlée - Dylan et Jonathan - ont notamment participé à l'épreuve afin de soutenir SOS Villages d'Enfants, encouragés par Kevin dès le coup d'envoi à 13h. Six membres de chaque équipe devaient successivement avaler dans les environs vallonnés du plateau du Heisel les distances de 5, 10, 5, 10, 5 et enfin 7,195 km afin de compléter la distance mythique du marathon.

Pas moins de 1.690 équipes ont pris le départ, pour un total record de 10.140 coureurs. Ce qui conforte le statut de l'Acerta Brussels Ekiden en qualité de plus grand marathon-relais au monde. Une heure plus tôt, 250 jeunes coureurs avaient pris part au Chiquita Kids Run.

OLYMPIC RUNNING TEAM MANQUE DE PEU LE RECORD DE BELGIQUE

Yannick Michiels (Runners Lab) et Jonathan Wayaffe (AC Lyra) ont pris le départ sur les chapeaux de roue pour entrer dans le stade roi Baudouin de concert au terme des 5 premiers kilomètres sous un tonnerre d'applaudissements, avant de transmettre leur tasuki, entendez le témoin du relais. Sous l'impulsion de Isaac Kimeli, le Spike d'Or Espoirs 2015, Olympic Running Team a rapidement pris la main.

Kim Ruell, l'athlète de l'Excelsior qui évoluait à domicile au stade Roi Baudouin, a bien tenté de rester dans le sillage de Kimeli, mais le Belgo-Kényan et ses équipiers ont ensuite creusé l'écart pour dominer l'épreuve. Le dernier relayeur, Thomas De Bock, a finalement franchi la ligne en 2:07:35. L'athlète de Flandre Orientale et ses équipiers ont concédé 38 secondes par rapport au record de Belgique datant de 11 ans (couru par Stefan Van Den Broeck, Guy Fays, Frederic Collignon, Rik Ceulemans, Benjamin Barbier et Joeri Schoffelen). Saucony a pris la seconde place à près de 3 minutes (2:10:24).

"Je ne savais pas que nous étions sur les bases du record de Belgique", a réagi De Bock. "Comme notre avance était conséquente, je ne me suis pas donné à fond sur la fin. Faute de quoi un nouveau record était possible. C'est dommage, mais nous reviendrons certainement l'an prochain pour tenter de nous attaquer au record."

BASHIR ABDI OFFRE AU KRC GENT LE TITRE BELGE EN INTERCLUB

La lutte pour le titre de champion de Belgique en interclub a tourné en un véritable thriller. L'Excelsior a longtemps disposé des meilleures cartes, mais Bashir Abdi et le KRC Gent ont profité des derniers kilomètres pour leur souffler la première place. Dernier relayeur, Jennen Mortier a devancé in extremis Maxime Boisco. "Après un mauvais départ, nous avons opéré une remontée fantastique", a souri Mortier. "Chacun a assuré sa part du boulot. Et si vous arrachez la victoire à la fin, c'est encore plus jouissif."

Fou de joie, Abdi a sauté dans les bras de Mortier. "J'en ai vraiment profité aujourd'hui », rayonnait le Flandrien, qui s'apprête à reprendre prochainement la saison de cross-country. "Quel événement impressionnant. Tant de monde, une ambiance fantastique et des athlètes détendus. C'est vraiment très agréable de courir ici." Parmi les équipes mixtes, le titre est revenu à Running Center Leuven Dreamteam, 7e dans le temps de 2:15:07. Yellow Armada a pour sa part dominé l'épreuve féminine en 2:34:27.

1300 ENTREPRISES PRESENTES

L'Acerta Brussels Ekiden a souligné le fait qu'un événement de course constitue par essence une activité idéale de teambuilding. Au total, 1.300 équipes d'entreprises ont pris le départ. Aucun événement en Belgique, et par extension au sein du Benelux, ne fait mieux. La première place est revenue aux coureurs de Runners Lab (2:19:23).

En chemin, les participants étaient invités, dans le cadre de 'SOS Muntwerpen' (littéralement jet de pièces de monnaie), à faire preuve de générosité en se délestant d'une pièce de monnaie dans un tonneau prévu à cet effet. Le revenu de cette collecte sera intégralement reversé à un Village d'Enfants de Kinsasha. Avant de départ de l'Acerta Brussels Ekiden, SOS Villages d'Enfants avait perçu un premier chèque de 7.000 euros remis par Kevin Borlée, une somme qui ne manquera pas de grandir.

L'AVENUE DU MARATHON SOUS LE SIGNE DE LA DANSE

La fête sportive s'est achevée vers 17h15 avenue du Marathon, devant le stade Roi Baudouin, par une afterparty an compagnie du coverband Cookies & Cream. Une façon idéale de s'étirer après l'effort tout en revenant sur cette belle après-midi sportive.

Retrouvez les résultats à partir de lundi sur www.acertabrusselsekiden.be