Sam Bennett a imposé son impressionnante pointe de vitesse à l'arrivée de l'Oxyclean Classic Brugge-De Panne. Le sprinter irlandais de la formation Deceuninck-Quick Step a ainsi décroché sa cinquième victoire de la saison. "Une victoire importante sur le sol belge", souligne Bennett.

Au terme d'un final nerveux, Bennett a conclu en beauté le travail de ses équipiers de Deceunick-Quick Step. L'Irlandais l'a emporté au sprint devant Jasper Philipsen et Pascal Ackermann.

"Philipsen a démarré tôt, mais je sentais qu'il y avait beaucoup de vent en tête et j'ai décidé d'attendre le plus longtemps possible", expliquait Bennett. "Durant le sprint, je ne me concentre pas sur les autres, je ne pense qu'à mon propre sprint."

"C'est une victoire importante après une journée nerveuse. Pour l'équipe, car c'est un succès sur le sol belge. Et pour moi-même, ce n'est que ma première victoire dans une course d'un jour du WorldTour. Je me suis longtemps battu pour cela et je suis heureux d'y être enfin arrivé."

Et qu'a pensé Bennett du redouté et redoutable passage par les Moëres, même si le vent de dos a réduit les chances (risques) d'éventail ? "C'est en tout cas un secteur fantastique pour y rouler, cela donne toujours du spectacle. Et si tu as de bonnes jambes, c'est plutôt sympa".

Philipsen: 'Plus de jus'

Jasper Philipsen se montrait satisfait de sa deuxième place. Le coureur de la formation Alpecin-Fenix a placé un démarrage précoce lors de l'emballage final, mais n'a pas réussi à se jouer de Bennett.

"J'espérais surprendre Bennett, mais les jambes étaient totalement vides. C'est finalement tout de même un bon résultat. Je suis content d'être à nouveau de la partie et j'espère encore progresser lors des prochaines courses. Je dispute encore Gand-Wevelgem le week-end prochain, avant deux courses flamandes (Dwars door Vlaanderen et le Scheldeprijs) au programme pour boucler le printemps."

Comment Philipsen a-t-il vécu la course ? "Ce fut une course très nerveuse, en faisant attention toute la journée. Il faut toujours être attentif aux éventails dans les Moëres, mais on a vite compris aujourd'hui que ça se jouerait au sprint."

Ackermann: 'Content de ma troisième place'

Pascal Ackermann s'est lui aussi glissé dans le top 3 de l'Oxyclean Classic Brugge-De Panne. "Deceuninck-Quick Step a parfaitement emmené Bennett dans un final nerveux et sinueux. Je n'avais personnellement pas les jambes pour le suivre, je ne peux qu'être satisfait de ma troisième place."