Le Standard, Mouscron et Ostende n'ont pas obtenu leur licence pour le football professionnel (D1A et D1B) pour la saison 2020-2021, a décidé mercredi la Commission des licences de la Fédération belge de football (RBFA).

En D1B, les dossiers de Lokeren, Roulers, Lommel et Virton ont également été recalés. Les dix-sept autres clubs professionnels ont reçu leur licence.

Onze clubs professionnels ont dû apporter la semaine dernière des pièces supplémentaires à leur dossier. Sept d'entre eux n'ont pas réussi à convaincre la commission. Parmi eux, c'est le carton rouge accordé au Standard qui fera certainement le plus de bruit. La Commission des licences reproche plusieurs éléments au club liégeois. Tout d'abord, "le club n'a pas fourni la preuve de paiement des primes de signatures du mois de février 2020 de 8 joueurs pour un montant total de 1.044.027,6 euros".

Un autre point concerne le stade de Sclessin. La Commission s'est interrogée sur la vente du stade par la S.A. Standard de Liège à la S.A. Immobilière Standard de Liège, créée par le président Bruno Venanzi avec notamment Axel Witsel parmi les investisseurs. "Le club ne fournit aucun élément prouvant que l'Immobilière de Standard de Liège dispose de suffisamment de liquidités et prouvant le versement des avances dans le projet de compromis", souligne la Commission.

Enfin, la Commission des licences constate "d'une part, que le fonds de roulement net négatif du club au 31 décembre 2019 n'est pas couvert dans sa totalité et, d'autre part, que sur base du cash-flow statement fourni par le club, un besoin important de liquidités est avéré." Ce qui pousse la Commission à décider que "la continuité du club n'est pas garantie jusqu'à la fin de la saison 2020-2021." Notons que selon la décision de la Commission, le Standard est renvoyé en... D2 amateurs, avec un handicap de trois points, un par période.

Comme le stipule le règlement fédéral, ces décisions sont susceptibles d'appel devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS) jusqu'au 14 avril 2020 inclus. Une décision sur tout recours éventuel introduit sera ensuite attendue pour le 10 mai 2020 au plus tard.