Eupen a décroché trois points importants samedi soir en déplacement à Waasland-Beveren. Les Pandas, qui remontent à la 12e place, l'ont emporté 0-1 grâce à un but de Menno Koch.

Le brouillard sur le Freethiel ne devait en théorie pas priver les locaux d'une nouvelle victoire. La première occasion était pour les visiteurs. Ebrahimi servait Milicevic, mais l'ancien attaquant de La Gantoise ne pouvait ouvrir la marque. Menno Koch était plus heureux à 25e minute en portant Eupen au commandement d'une tête à bout portant (0-1). Le Néerlandais a marqué son premier but de la saison sur un corner de Daniel Milicevic avec Cools à l'assit, lui aussi de la tête.

Waasland-Beveren réagissait immédiatement par l'intermédiaire de Kobayashi, qui butait sur les excellents réflexes de De Wolf. Musona - remplacé par Bautista - devait quitter la pelouse dès la demi-heure après trois chocs violents et une possible blessure à la tête. On cherchait les occasions de part et d'autre alors que le  brouillard se levait de plus en plus.

Un ballon orange en deuxième mi-temps, mais pas d'alerte rouge sur la cage des Pandas. Au contraire d'Eupen qui tentait de doubler la mise via Schryvers, qui manquait son duel  face à De Wolf. 

Waasland-Beveren, coupable de manquer la dernière passe, n'a plus été en mesure d'inquiéter Eupen, qui réalise une excellente opération et se donne de l'air en bas de classement.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le changement de Musona, malmené à trois reprises. 
l'HOMME
du match
De Wolf, dans un grand jour, ne s'est pas retourné. 
notre AVIS
sur le match
On comprend que Waasland-Beveren soit à la recherche d'un avant-centre. Il manque en effet un maillon à la finition. Eupen n'a pas forcé son talent, mais il a fait preuve de discipline pour garder le 0-1.