La Commission d'appel des litiges de l'Union belge de football (URBSFA) n'a pas sanctionné le Cercle Bruges et Courtrai vendredi pour des propos diffamatoires de leurs supporters.

Courtrai a dû se présenter devant l'instance disciplinaire à cause de chants hostiles lors du match à domicile contre Mouscron (13 décembre) en championnat. Peu après la pause, un petit groupe de supporters a scandé "Les Wallons c'est du caca". Cela n'a duré que quelques secondes, de sorte que la Commission d'appel a décidé que "dans ce cas, l'on ne peut parler d'un chant discriminatoire". Le parquet fédéral a réclamé une amende de 1.500 euros, mais Courtrai a échappé à la sanction.

Le Cercle Bruges a été poursuivi dans deux affaires. Un amende totale de 5.000 euros était pendante pour les propos diffamatoires à domicile contre Zulte-Waregem (21 décembre) et en déplacement à Courtrai (26 décembre) en championnat. Dans les deux cas, un certain nombre de partisans de Bruges ont crié "mafia" et "voleur", parce qu'ils n'étaient pas d'accord avec une décision arbitrale.

La commission d'appel a qualifié ces chants de satiriques et estime qu'un arbitre, en tant que personne confrontée à l'opinion publique, doit pouvoir affronter ces critiques.