Le Cercle de Bruges a signé une bien mauvaise opération en s'inclinant sur le plus petit écart à Courtrai. Une défaite d'autant plus douloureuse qu'elle se conjugue avec le succès de Waasland-Beveren sur Saint-Trond.

Courtrai a logiquement marqué son territoire en début de rencontre. Un centre de De Sart mal négocié par Hassen ne permettait pas à Van Der Bruggen de conclure. Le Cercle, à défaut de se montrer menaçant, équilibrait les échanges. Dans un première mi-temps très pauvre en occasions, De Belder se présentait seul devant Jakubech, qui gagnait son duel. Quand bien même, le courtraisien avait été signalé en position hors-jeu.

Les rares occasions étaient encore à chercher du côté des locaux après la pause, en dépit d'une frappe dans l'autre camp de Panzo. Les centres de D'Haene apportaient un peu de danger: Ezekiel et Ocansey se montraient trop courts et la tête de De Sart passait peu au-dessus.

A la 67e, le Cercle trouvait l'ouverture via Stef Peeters en trompant Jakubech. La fête était cependant de courte durée, puisque le VAR annulait le but pour une position de hors-jeu. La joie passait s'un camp à l'autre à la 81e. Un centre de Selemanie trouvait Kagelmacher libre de tout marquage pour l'ouverture du score qui ne changeait plus par la suite.

Courtrai (22 points) se donne de l'air. Avec 17 points, Waasland-Beveren compte désormais 6 longueurs d'avance sur le Cercle (11), lanterne rouge et actuellement relégable.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le but annulé de Stef Peeters qui a propulsé le Cercle le temps d'un instant au 7e ciel.
l'HOMME
du match
D'Haene s'est montré le plus menaçant en raison notamment de ses centres venus de la gauche.
notre AVIS
sur le match
Une rencontre qui ne laissera pas un souvenir impérissable. Et dont le résultat s'avère très dommageable pour le Cercle dans la lutte pour le maintien.