Après chaque journée, le Professional Referee Department éclaircit certaines phases du week-end. Découvrez-les ici.

Saint-Trond - Club Bruges (66') - Intervention du VAR pour une faute dans la surface de réparation

L'arbitre a accordé un but au Club Bruges, mais le VAR est intervenu ('on field review'), il en résultait l'annulation du but.

Le VAR n'avait pas à intervenir dans cette situation car l'arbitre n'avait aucunement commis d'erreur claire et évidente ('clear and obvious error') dans sa prise de décision, concernant les contacts avec le haut du corps.

Le but n'avait pas à être annulé car il s'agissait d'un contact physique normal. Intervention injustifiée du VAR et mauvaise décision de l'arbitre.

CS Bruges - KRC Genk (69') - décision de hors-jeu (reprise du jeu au bon endroit)

Le juge de ligne a sifflé une position de hors-jeu d'un joueur du Cercle Bruges, alors qu'il était dans sa moitié de terrain et qui a ensuite perturbé un joueur de Genk en interférant sur l'issue de l'action.

L'arbitre a sifflé hors-jeu avant de faire reprendre le cours du jeu par un coup franc indirect dans la moitié de terrain du Cercle, à l'endroit même où le joueur de Genk avait été gêné par l'autre joueur.

C'est une interpretation correcte et une application des règles du jeu (Règle 11 -Hors-jeu)

Royal Excel Mouscron - Standard de Liège (47') - carton rouge

Paul-José Mpoku (Standard de Liège) a reçu un carton rouge pour être fautivement intervenu en taclant le joueur adversaire crampons en avant mettant ainsi l'intégrité physique de celui-ci en danger.

L'arbitre a pris la juste décision d'exclure le joueur de la rencontre.

Royal Excel Mouscron - Standard Liège (90') - carton rouge

Mehdi Carcela (Standard de Liège) a reçu un carton rouge pour un tacle dangereux, au-dessus de la cheville et avec les crampons en avant. Il a mis en danger l?intégrité physique du joueur adverse.

L'arbitre a pris la juste décision d'exclure le joueur de la rencontre.