Le Standard n'a guère tremblé à domicile contre Waasland-Beveren. Les Liégeois se sont imposés 2-0, grâce à un but de Carcela en tout début de partie et un autre d'Oularé en toute fin de match.

Pour la visite de Waasland-Beveren à Sclessin, Michel Preud'homme titularisait à nouveau Cop et Carcela. Oulare et Amallah prenaient eux place sur le banc au coup d'envoi. Côté waeslandien, Moren intégrait le onze de base, au sein d'une défense à cinq.

Malgré cette arrière-garde renforcée, il ne fallait que 3 minutes au Standard pour ouvrir la marque. Suite à un coup de coin mal repoussé par la défense visiteuse, Bastien décalait Carcela qui n'hésitait pas et frappait directement du gauche. Hors de portée de Jackers. D'emblée aux commances, les Rouches dominaient ensuite la première période, sans toutefois se ménager de nombreuses occasions de but. Seul Bastien obligeait Jackers à intervenir d'un angle fermé.

Bastien, encore lui, passait tout près du 2-0 dès le début de seconde mi-temps: sa reprise sur un centre de Lestienne échouait sur le poteau. Peu après, Jackers détournait une reprise à bout portant de Vanheusden. Le Standard pensait ensuite obtenir un penalty pour une faute de main (involontaire) de Caufriez mais le VAR l'annulait.

Dans les vingt dernières minutes, Gavory et Cop héritaient encore de deux belles possibilités, mais Jackers veillait. La meilleure occasion de Waasland-Beveren était ensuite à mettre à l'actif de Kobayashi: au terme d'un contre et idéalement servi par Vukcevic, Kobayashi butait alors sur Bodart. La chance des hommes d'Arnaud Mercier était passée. Après d'ultimes escarmouches, le Standard s'imposait finalement? 2-0, grâce à un but d'Oularé tombé à la 90ème.