Le choc entre le Club de Bruges et Genk n'a pas connu de vainqueur. Dominateurs en première période, les Brugeois ont subi en seconde, les Limbourgeois décrochant un partage amplement mérité.

Le Club de Bruges face à Genk, c'est l'affiche entre le vice-champion et le champion de la saison dernière. Une rencontre prometteuse donc. Sans surprise, les Brugeois entamaient la rencontre tambour battant. Les Limbourgeois subissaient et étaient tout heureux de voir une reprise d'Okereke terminer sur le poteau. Diatta, Okereke et Tau inquiétaient encore Coucke lors du premier quart d'heure.

Le rythme baissait ensuite quelque peu. Genk en profitait pour mettre le nez à la fenêtre. Une frappe d'Ito échouait ainsi dans le filet latéral avant que Samatta ne se heurte à Mechele. Le Club de Bruges retrouvait son second souffle en fin de mi-temps mais Mechele devait encore intervenir pour empêcher Samatta d'ouvrir la marque.

Au moment où Genk semblait prendre l'ascendant, Bruges prenait l'avantage au marquoir. Deli gagnait son duel avec Dewaest pour reprendre un coup franc de Vormer de la tête et tromper Coucke !  

Les Blauw en Zwart passaient tout près du 2-0 en tout début de seconde période. D'abord sur un lob de Vormer sur la transversale après une sortie hasardeuse de Coucke. Ensuite sur une tentative d'Okereke, au terme d'une superbe action brugeoise.

Les hommes de Philippe Clement, l'ancien entraîneur de Genk, baissaient ensuite d'un ton. A l'inverse, ceux de Felice Mazzu l'élevaient. A peine monté au jeu, Ndongala était à quelques centimètres d'égaliser. Trois minutes plus tard, un coup franc de Heynen traversait tout le rectangle pour terminer sa course au fond des filets de Mignolet ! 1-1 !

 Dans la foulée, Samatta avait par deux fois l'occasion de donner l'avantage à Genk : il plaçait cependant au-dessus avant de buter sur Mignolet. Les Limbourgeois prenaient ensuite clairement l'ascendant en fin de partie. Mis à part une frappe de Dennis, bien détournée par Coucke, les Brugeois ne se montraient en effet plus guère dangereux. Après une nouvelle grosse possibilité signée Samatta, un envoi croisé d'Ito passait également à côté.

Clairement au-dessus en fin de match, Genk ne parvenait pas à concrétiser. Le Club de Bruges pouvait finalement s'estimer heureux de terminer sur un partage 1-1 une rencontre ayant tenu toutes ses promesses après le repos.