Football

Général

Ronaldinho assigné à résidence dans un hôtel à Asuncion

08.04.2020 | Bruno Verscheure

Belga

L'ancienne star mondiale du football, le Brésilien Ronaldinho, emprisonné depuis plus d'un mois au Paraguay pour usage de faux passeport, est désormais assigné à résidence dans un hôtel d'Asuncion après le paiement d'une caution estimée à 1,6 million de dollars (1,46 million d'euros), a annoncé mardi le juge en charge du dossier.

"C'est une mesure de substitution pour Ronaldinho et son frère et la poursuite de leur détention dans un hôtel", a déclaré le juge Gustavo Amarilla lors d'une conférence de presse. Ronaldinho et son frère Roberto ont été arrêtés le 6 mars à Asuncion, accusés d'être entrés au Paraguay en possession de faux passeports, puis placés en détention provisoire dans un commissariat de police.

Fin 2018, le tribunal brésilien a retiré le passeport de Ronaldinho, qui devait encore s'acquitter d'une amende de 2,25 millions d'euros après avoir construit sur une réserve naturelle. Le Ballon d'Or 2005 était arrivé avec son frère à Asuncion pour faire la promotion d'un livre et participer à diverses opérations de bienfaisance, notamment à l'initiative d'une fondation, Fraternidad Angelical, qui vient en aide aux enfants pauvres.

Les deux hommes ont montré leurs passeports à la police de l'immigration, qui n'a pas immédiatement relevé d'anomalie. La police paraguayenne a ensuite perquisitionné l'hôtel où logeaient les deux hommes, et les enquêteurs y ont découvert de faux passeports paraguayens confectionnés à Asuncion il y a quelques mois, selon le ministre de l'Intérieur Euclides Acevedo.

Selon son avocat, "Ronaldinho n'a commis aucun délit car il ne savait pas que le passeport qui lui a été remis était un faux".

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus