Sport.be

Cyclisme

Adam Yates dompte la montée finale aux Emirats

25.02.2020 | Bruno Verscheure

Belga

Le coureur britannique Adam Yates (Mitchell-Scott), 27 ans, a remporté en solitaire la troisième étape du Tour des Emirates arabes unis (WorldTour), disputée mardi sur la distance de 184 kilomètres entre Al Qudra Cycle Track et Jebel Hafeet, où l'arrivée se jugeait au sommet de Jebel Hafeet. Il est le nouveau leader du classement général.

Il y avait trois Belges dans la principale échappée du jour, qui comprenait en effet Stijn Steels (Deceuninck-Quick Step), Jasper De Buyst (Lotto-Soudal), Victor Campenaerts (NTT Pro Cycling) et l'Italien Umberto Marengo (Vini Zabu-KTM). Leur avance a rapidement atteint les trois minutes, avant de culminer à plus de sept minutes sous un implacable soleil et la canicule (34 degrés), puis de redescendre, à un certain moment du moins.

Moment de panique à l'arrière lorsqu'une dizaine de coureurs, dont Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe) et Domenico Pozzovivo (NTT Pro Cycling Team), se retrouvent à terre, mais repartent, attardés.

L'Allemand, ensanglanté, quatrième du Tour de France, réintégra toutefois le peloton, pendant que l'écart avec les échappés grandit à nouveau, pour se stabiliser autour des 4 minutes. Il était cependant assez clair que les quatre fuyards, qui durent effectivement rendre les armes au début de la montée finale (8%) vent de face, n'iraient pas au bout.

La véritable course commençait, mais ne concernait plus le Britannique Chris Froome (Ineos), laché, ni son compatriote James Knox (Deceuninck-Quick Step), huitième de l'épreuve l'an dernier. Double vainqueur au sommet, l'Espagnol Alejandro Valverde fut ensuite à son tour dans l'incapacité de soutenir le rythme.

Le Français Quentin Jauregui (AG2R La Mondiale) fut le premier à l'attaque. Il fut cependant contré par l'Espagnol Victor De la Parte (CCC), poursuivi par l'Erythréen Merhawi Kudus (Astana). Mais le plus fort, c'était le Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott), qui malgré tous les efforts du Slovène Tadej Pocacar (UAE-Team Emirates), récent lauréat du Tour de Valence, lancé à sa poursuite après avoir laissé sur place le Kazzakh Alexey Lutsenko (Astana), s'imposa avec une bonne minute d'avance pour s'emparer de la victoire d'étape et du maillot rouge de leader du classement général.

Lutsenko, quoique rejoint, réussit néanmoins à conserver la troisième place en devançant au sprint le Français David Gaudu (Groupama- FDJ), 4e, et le Polonais Rafal Majka (BORA - hansgrohe), 5e. Aucun Belge ne s'est classé dans le top-10.

Au classement genéral avec la bonification, Yates compte 1:07 d'avance sur Pogacar, et 1:30 sur Lutsenko et Majka. Mercredi, la quatrième étape conduira les coureurs de Zabeel Park à Dubai City, où la victoire devrait de jouer au sprint. Le Tour des Emirats s'achèvera samedi. Le Slovène Primoz Roglic est le tenant du titre.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus