Sport.be

Cyclisme

Vanmarcke: 'Je ne peux pas exiger d'être un des leaders'

24.09.2015 | Noé Fajersztajn

Belga

Après avoir animé la course l'année passée au Mondial de Ponferrada en Espagne, Sep Vanmarcke a rêvé pouvoir endosser un rôle de leader cette année à Richmond. Mais sa saison quelque peu décevante en a décidé autrement.

"Je ne peux pas exiger d'être un des trois leaders de l'équipe. D'autres coureurs ont été très méritants. C'est dommage car je crois que le parcours me convient plutôt bien", a déclaré le coureur de l'équipe néerlandaise Lotto-Jumbo.

Vanmarcke ne sait pas encore quel sera son rôle lors de la course de dimanche. "Nous allons discuter de la tactique à adopter avec le sélectionneur national samedi. J'imagine que je vais devoir me glisser dans les échappées et jouer ma carte ensuite."

Vanmarcke a déjà reconnu la dernière partie du parcours la semaine dernière alors que la plupart du reste de l'équipe belge ira seulement le faire jeudi après-midi, heure américaine. "La succession de ces trois côtes dans les quatre derniers kilomètres est difficile mais pas insurmontable. Il faudra être à l'avant du peloton pour pouvoir faire la différence car cela va être assez serré. Il y a une chance pour qu'une échappée aille au bout. Ce qui est sûr c'est que si un fuyard parvient à l'emporter il n'aura pas 20 secondes d'avance", a conclu le Belge de 27 ans.

Selon lui, la Belgique aura tout intérêt à durcir la course. "Il le faut si nous voulons rendre la tâche plus compliquée aux sprinters. J'espère aussi qu'il va pleuvoir dimanche, ce serait en notre faveur et rendrait le circuit plus compliqué".

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus