Sport.be

Cyclisme

Van Avermaet fait l'objet d'une enquête

28.02.2015 | Patrice Capelle

Belga

Selon Het Nieuwsblad, Greg Van Avermaet est officiellement suspecté de dopage à l'ozonothérapie. Il risque deux ans de suspension.

Le chef de file de la formation BMC, grand favori du Circuit Het Nieuwsblad, devra comparaître le vendredi 13 mars devant la Commission de dopage de la Fédération belge de cyclisme. Van Avermaet risque une suspension de deux ans.

Van Avermaet aurait eu recours en 2011 à l'ozonothérapie, pratique interdite, sous les conseils du docteur Chris Mertens. "Cette technique de récupération à base d'ozone et ce médecin sont au centre d'une enquête du parquet de Louvain pour dopage depuis 3 ans déjà", précise la RTBF

Van Avermaet n'a pas souhaité réagir, se contentant de nier tout dopage. Le coureur belge n'a pour le moment pas souhaité réagir à cette convocation mais nie d'ores et déjà toute forme de dopage. Avermaet risque deux ans de suspension.

Reste à savoir si Van Avermaet sera aligné dans quelques heures au Circuit Het Nieuwsblad à partir de 11h45. La balle est dans le camp de la BMC. Son équipe a précisé par voie de communiqué samedi matin qu'elle maintenait sa confiance dans son coureur.

"Ce sont de graves accusations qui sont parues dans la presse", selon Alan Peiper, le manager de la BMC. "Je peux difficilement me prononcer sur cette affaire. L'enquête suit son cours. Mais Greg prendra bien le départ samedi du Circuit. Je ne vois pas de raison de l'en priver. Ce ne sont naturellement pas des conditions idéales pour débuter les classiques en qulaité de favori".     

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus