Sport.be

Cyclisme

Bakelants: 'J'ai perdu je dois l'accepter'

17.09.2014 | Bruno Verscheure

Belga

Vainqueur du Grand Prix de Wallonie l'an dernier, Jan Bakelants (Omega Pharma-Quick Step) a dû se contenter mercredi de la 3e place au sommet de la Citadelle de Namur derrière le Français Tony Gallopin et le vainqueur Greg Van Avermaet.

"J'étais venu pour me succéder à moi-même au palmarès du Grand Prix de Wallonie", a expliqué Jan Bakelants. "Je voulais gagner mais j'ai perdu je dois l'accepter. La finale n'a pas été facile dans un groupe où tout le monde voulait gagner. Il n'a pas été facile non plus de lâcher Van Avermaet. Nous avons pourtant bien collaboré dans le groupe de tête mais, à l'arrière, ils ont bien manoeuvré".

"Si Jelle Vanendert ou Frank Schleck avaient pu relancer la manoeuvre à l'avant, je pense que j'aurais eu mes chances de battre Van Avermaet. Je suis au même niveau que celui de l'an passé, sauf que je n'ai pas gagné cette année à Namur. Mais je reviendrai sur cette course qui me plaît beaucoup."

Van Avermaet a signé son deuxième succès de la saison après celui de la 5e étape de l'Eneco Tour à Grammont, le 15 août dernier. "Cette victoire m'a mis totalement en confiance pour le mondial de Ponferrada", a indiqué Greg Van Avermaet. "La Wallonie est symbolique pour moi car j'y ai gagné beaucoup de courses pendant ma carrière."

"Ce ne fut pas facile de garder notre avantage avec mes deux équipiers pour Ponferrada, tous deux très en forme, et le peloton qui revenait", a expliqué Greg Van Avermaet. "Mais j'ai pu accélérer et prendre quelques mètres décisifs dans le dernier kilomètre ce qui fut suffisant pour m'imposer au sommet de la Citadelle de Namur. Cette victoire est très belle pour moi et elle me met pleinement en confiance en vue des championnats de Ponferrada dans une dizaine de jours. J'y serai co-leader avec Philippe Gilbert et Tom Boonen, un rôle que je peux revendiquer et assumer car je pense avoir été le meilleur Belge de cette saison."

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus