Sport.be

Cyclisme

Hansen seul en selle

10.05.2013 | Patrice Capelle

Belga

Adam Hansen (Lotto Belisol) s'est imposé en solitaire sous le déluge au terme de la 7e étape du Giro. Benat Intxausti (Movistar) dépossède Paolini de son maillot rose. Sale journée également pour Wiggins.

Le scénario semblait limpide pour cette 7e étape disputée sur 177 kilomètres du Giro entre San Salvo et Pescara. En chemin, quatre difficultés, dont deux de 3e et deux de 4e catégorie. Pas de quoi inquiéter les hommes forts du peloton, croyait-on. C'était sans compter sur la météo. 

6 hommes ont animé l'étape de la journée: Adam Hansen, Pim Ligthart, Maarten Tjallingi, Ioannis Tamouridis, Dominique Rollin et Emanuele Sella qui ont compté plus de 7 minutes d'avance. De quoi offrir à Sella une tunique rose, malheureusement virtuelle. L'accumulation des difficultés profitaient dans la finale à Hansen et Sella, assurément les plus costauds. Dans le peloton, la Vini-Fantini envoyait Taborre en éclaireur pour Di Luca, natif de la région.

A 20 kilomètre de l'arrivée, le coureur australien de la Lotto-Belisol faussait compagnie à Sella, non sans l'avoir préalablement attendu à la suite d'une chute. Fort de son avance de deux minutes, Hansen se lançait dans un exercice en solitaire de 20 kilomètres. Di Luca tentait d'accélérer dans le peloton, mais il était accompagné des meilleurs, à l'exception de Wiggins, à l'évidence mal à l'aise sur un parcours détrempé.  

Cependant qu'Hansen filait vers la victoire, le peloton explosait de toutes parts. Nibali tentait d'accélerer, mais sa prise de risque le précipitait au sol. Sans dommage. Distancé, Wiggins chutait également dans la descente. Echaudé, le Britannique rejoignait prudemment la ligne d'arrivée et allait concéder près d'une minute trente de retard sur Nibali and co.

Hansen, rescapé de l'étape matinale, franchissait en solitaire la ligne d'arrivée pour signer sous le déluge le plus beau succès de sa carrière. Un beau cadeau d'anniversaire pour le coureur australien qui fêtera samedi ses 32 ans.

Les favoris, à l'exception de Wiggins, étaioent emmenés à 1'06" par Battaglin et Di Luca. Last but not least, le maillot rose change d'épaules. Paolini le cède au coureur de la formation Movistar Intxausti.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus