Sport.be

Cyclisme

Paolini double la mise

06.05.2013 | Bruno Verscheure

Belga

Luca Paolini tient la première victoire d'étape de sa carrière au Tour d'Italie. L'Italien est sorti d'un peloton réduit à 7 km du but. Cadel Evans a terminé deuxième, Ryder Hesjedal troisième.

Suite à la victoire de la Team Sky dans le contre-la-montre par équipe, l'Italien Salvatore Puccio portait le maillot rose au départ de la troisième étape. Il allait toutefois devoir s'employer pour le conserver au cours d'une étape vallonnée. Un sprint massif semblait exclu.
l
Willem Wauters, Bert De Backer, Jackson Rodriguez, Dirk Bellemakers, Jarlinson Pantano, Manuele Boaro et Fabio Taborre ont animé l'échappée de la journée. Soit deux Belges, deux Colombiens, deux Italiens et un Néerlandais. Ces sept hommes allaient creuser un écart conséquent. mais le peloton n'allait pas se faire piéger.  Omega Pharma-Quick Step y assurait une partie du travail. Pour le maillot rouge Mark Cavendish, Gianluca Brambilla ou Matteo Trentin?

Dans la première ascension du jour, Cavendish affichait alors ses limites en passant au sommet avec plus de cinq minutes de retard. Devant, De Backer était rapidement distancé, avant que Wauters ne bascule le premier au sommet. Le Belge faisait impression pour ses débuts sur le Giro. A 53 km de l'arrivée, Taborre semait toutefois ses compagnons d'échappée. Il entamait un effort solitaire qui allait durer un peu plus de 25 km. Le peloton avait entretemps repris les poursuivants et avalait Taborre à 25 km de Marina Di Ascea.

Les favoris sortaient alors de leurs réserves. Surtout Ryder Hesjedal: le Canadien, vainqueur du Giro l'an dernier, optait pour l'attaque. Il provoquait un sérieux écrémage. Bradley Wiggins et Vincenzo Nibali répondaient notamment présents, tandis que le maillot rose Puccio perdait pied.

Dans la longue descente finale, personne ne parvenait à faire la différence, malgré à nouveau les efforts de Hesjedal. A 7 km de l'arrivée, Luca Paolini plaçait alors un démarrage décisif. L'Italien tenait bon dans les derniers kilomètres et remportait la première victoire d'étape au Giro de sa carrière. Seize secondes plus tard, Cadel Evans terminait deuxième juste devant Hesjedal, les deux hommes empochant des secondes de bonification.

Au général, Paolini est le nouveau maillot rose. Il devance désormais de 17 secondes Wiggins et Uran.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus