Sport.be

Cyclisme

L'Irlandais Martin devant les Espagnols à Ans !

21.04.2013 | Bruno Verscheure

Belga

Daniel Martin s'est adjugé la 99ème édition de Liège-Bastogne-Liège. L'Irlandais a répondu à l'attaque de Joaquin Rodriguez pour triompher à Ans, devant ce dernier et Valverde. Gilbert a terminé 7e.

La 99ème édition de Liège-Bastogne-Liège s'est élancée avec devant le champion du monde Philippe Gilbert et son frère Jérôme. Les attaques allaient ensuite se multiplier, jusqu'à ce que six hommes reçoivent leur bon de sortie: Bart De Clercq, Frederik Veuchelen, Sander Armée, Pirmin Lang, Joachim Fumeaux et Vincent Jérôme. Ils allaient rapidement compter une avance de dix minutes.

La tactique débutait alors entre les favoris. Avec De Clercq, Lotto-Belisol comptait un homme dans l'échappée capable d'aider son leader Jelle Vanendert dans le final. Chez Movistar, Alejandro Valverde devait compter sur Nairo Quintana mais le Colombien s'est présenté malade au départ. Parmi les autres favoris figuraient également dans le peloton Joaquim Rodriguez, Vincenzo Nibali et Chris Froome, ainsi que Michal Kwiatkowski et les Colombiens Sergio Henao et Carlos Betancur.

Les formations de favoris rechignaient dans un premier temps à contrôler. La course débutait réellement dans le peloton après la Côte de la Roche-en Ardenne. Les Sky, les Movistar et les BMC assuraient l'essentiel du travail dans le peloton. L'écart se réduisait progressivement, pour approcher de la minute après le Mont Theux.

La finale débutait alors que l'échappée était reprise. C'est un peloton conséquent emmené par les BMC de Philippe Gilbert qui abordaient la Côte de Colonster, remplaçant la Roche-aux-Faucons. Après plusieurs attaques, dont celles de Rui Costa, Contador, Uran et Rolland, c'est Hesjedal qui se détachait en tête. Le Canadien, ancien vainqueur du Giro et neuvième à Ans l'an dernier, entamait la Côte de Saint-Nicolas avec une dizaine de secondes d'avance.


Derrière, Betancur démarrait comme dans le Mur de Huy à l'arrivée de la Flèche Wallonne et rentrait sur Hesjedal. Mais c'est Joaquin Rodriguez qui contrait et prenait les devants. Seul Daniel Martin parvenait à revenir dans la roue de l'Espagnol de la formation Katusha. L'Irlandais déposait ensuite 'Purito' avant l'ultime virage pour s'adjuger cette 99ème Doyenne. Rodriguez et Alejandro Valverde complétaient le podium.

GILBERT: 'IL M'A MANQUE QUELQUES POURCENTS'

"Je ne peux pas y croire", a déclaré Daniel Martin. "L'équipe m'a protégé toute la journée à la perfection. Tout ce que Ryder (Hesjedal) a fait ! Quand j'ai vu l'attaque de Rodriguez, je n'ai pas eu le choix. J'aurais préféré le faire plus tard mais je devais y aller. Ensuite, je ne pouvais pas prendre le risque du sprint. Mais j'étais confiant après l'avoir rejoint", a déclaré Martin.

Une poignée de secondes après le Daniel Martin, Philippe Gilbert, un peu court, a pris la septième place. "J'avais une chance, mais il m'a manqué quelques pourcents pour suivre les meilleurs, ça a fait toute la différence. J'ai couru assez juste, mais avec ces quelques pourcents en moins, je ne pouvais pas jouer la victoire. C'est la course", a déclaré Philippe Gilbert au micro de la RTBF.

Le Remoucastrien disputant les Ardennaises avec le maillot de champion du monde sur les épaules était très attendu par le public. "Ces dix jours en Belgique, c'était vraiment un grand moment. L'expérience humaine était énorme", a dit le coureur de la formation BMC.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus