Sport.be

Cyclisme

Thomas plus rapide qu'Hermans, Gilbert chute

23.01.2013 | Bertrand Detal

Belga

Geraint Thomas a remporté la deuxième étape du Tour Down Under, s'emparant du même coup du maillot de leader. Ben Hermans s'est classé 3e, Tim Wellens 5e. Jurgen Roelandts et Philippe Gilbert sont tombés sans gravité.

Thomas s'est échappé dans la principale difficulté du jour, Corkscrew Hill, en toute fin de cette deuxième étape longue de 116 kilomètres entre Mount Barker et Rostrevor. L'Espagnol Javier Moreno et notre compatriote Ben Hermans (Radioshack Leopard) ont tenté de rattraper le Britannique de la Team Sky, terminant respectivement 2e et 3e. Le Néerlandais Tom-Jelte Slagter a remporté le sprint du groupe des poursuivants devant Tim Wellens, néo-pro de chez Lotto-Belisol.

Au classement général, Thomas dépossède André Greipel. Il compte cinq secondes d'avance sur Moreno et sept sur Hermans. Wellens, deuxième Belge au général, est 8e.

ROELANDTS ET GILBERT AU SOL

La journée a été moins bonne pour deux autres Belges, Jurgen Roelandts (Lotto-Belisol) et Philippe Gilbert (BMC). Tous deux sont allés au sol, sans gravité cependant. Le champion du monde a malgré tout perdu toute chance de bien figurer au général puisqu'il a terminé 71e, à 2:49 de Thomas. Philippe Gilbert est en réalité tombé... sur Jurgen Roelandts dans la descente de Corkscrew Road.

"Nous sommes arrivés très rapidement dans un virage serré et plusieurs coureurs étaient déjà tombés devant nous", a expliqué Gilbert. "Nous ne pouvions pas les voir, c'était impossible de les éviter", a poursuivi le champion du monde.

"Mais même sans cette chute, je n'aurais pas pu gagner. Quand Geraint Thomas a attaqué à trois kilomètres du sommet, j'étais déjà presque à mon maximum. Je savais que c'était encore long donc je me suis contenté de rester dans les roues, mais c'était dur pour moi. Je ne suis pas encore en condition optimale à cette période de l'année. Je peux oublier le général, mais l'important est que je ne sois pas blessé suite à cette cabriole."

Jurgen Roelandts (Lotto-Belisol) était lui aussi parmi les victimes de la descente de Corkscrew Road.
"Contrairement à l'année dernière, sa chute est sans gravité", a expliqué son directeur sportif chez Lotto-Belisol Herman Frison. "Il ne souffre que de blessures superficielles et pourra s'aligner demain. C'est autre chose que sa fracture au niveau des cervicales lors de l'édition 2012."

"André Greipel a perdu son maillot de leader, mais c'était prévisible avec un tel parcours. L'ascension finale était trop difficile et trop proche de l'arrivée pour André. Mais avec Tim Wellens et Adam Hansen, situés à 14 seconde du maillot de leader, nous avons deux cartes à jouer pour le général. Nous allons voir l'attitude que l'équipe Sky va adopter demain. Si elle décide de contrôler le peloton, nous essayerons d'aller chercher une deuxième victoire d'étape avec André Greipel".

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus