Sport.be

Cyclisme

Numéro 12 pour Greipel Down Under

22.01.2013 | Patrice Capelle

Belga

André Greipel a remporté la première étape du Tour Down Under. L'Allemand en est le premier leader. Philippe Gilbert a terminé premier Belge à la 5e place.

La première étape de Prospect à Lobethal proposait 135 km de course, avec une difficulté répertoriée, à savoir une ascension après 41 km. L'Australien Jordan Kerby tentait de déjouer les plans du peloton en tenta,t l'aventure en solitaire. Il allait compter une avance maximale de 7 minutes sur le peloton, qui gardait toutefois la situation sosus contrôle.

Kerby allait profiter de son escapade pour s'attcher le maillot du meilleur grimpeur, mais il était repris à 36 km de l'arrivée par le Français Jérôme Pineau (Omega-Pharma), puis par le peloton à 15 km de ligne d'arrivée. Philippe Gilbert en profitait pour se lancer à la poursuite de Pineau et devancer le Français dans la chasse au bonus.

Les hommes de la Sky et Lotto-Belisol prenaient ensuite la direction des opérations. Plus personne ne se voyait accorder de billet de sortie. Greipel, emmené notamment par Greg Henderson, émergeait lors de l'emballage final et signer un 12e succès en Australie. Le vainqueur final de l'édition 2012 a remporté dimanche le critérium à Adelaide.

Le Français Arnaud Démare et le régional Mark Renshaw complètent le podium. Tenant du titre, Simon Gerrans termine 4e, devant Philippe Gilbert premier belge à la 5e place. Thomas De Gendt a lui terminé 7e.

Voor Greipel is het in totaal al de twaalfde ritzege in de Tour Down Under. De eindwinnaar van 2009 won zondag ook al de snelste in het criterium in Adelaide.

"Etant donné qu'il n'y avait qu'un seul homme devant, c'était relativement facile de contrôler la course, même si à part Argos aucune équipe ne semblait vraiment disposée à rouler", analysait Greipel après la course. "Olivier Kaisen a roulé toute la journée devant et combler le trou. Dans la finale,  Tim Wellens et Adam Hansen nous ont permis de garder la tête".

"Les cinq derniers kilomètres étaient plus agités, avec de nombreux virages et une légère descente. Sky s'est porté en tête un rien trop tôt, ce dont nous avons profité. A deux kilomètres du but, Sieberg a mis en route, secondé par Roelandts et Henderson. Nous étions très forts, mais même si cela semblait simple, ce n'était absolument pas le cas. A 250 m du but, j'ai sorti la tête des épaules et j'ai tout donné", a conclu le Gorille.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus