Sport.be

Cyclisme

Ballan: 'Boonen était trop fort'

08.04.2012 | Noé Fajersztajn

Pointé comme un des principaux rivaux de Tom Boonen pour cette 110e édition de Paris-Roubaix, Alessandro Ballan a finalement pris la 3e place de l'Enfer du Nord, une semaine après s'être classé 3e du Tour des Flandres, également remporté par Boonen.

"J'ai peut-être commis une erreur en attaquant trop tôt mais Boonen était trop fort, rien à dire. Quand il est sorti, j'ai fait l'effort pour rentrer, derrière Hushovd, mais par radio on m'a dit de ne pas rouler. On espérait recevoir de l'aide. Je pensais que Sky et Rabobank travailleraient mais Sky a mis un seul coureur pour la poursuite. Troisième aux Flandres, troisième à Roubaix, je suis content. J'étais déçu de ma troisième place dimanche dernier, pas pour celle-ci. Maintenant, repos et puis Tour du Trentin. Je vais chercher à être en forme pour gagner une étape du Giro", a déclaré le coureur italien de BMC
   
Ballan a été battu de justesse par le Français Sébastien Turgot dans le sprint pour la 2e place. "Je n'aurais pas cru terminer deuxième !", s'est exclamé le coureur d'Europcar. "On a bien manoeuvré toute la journée. Je sentais que j'avais les jambes. J'ai tenté quelque chose à 60 kilomètres de l'arrivée pour voir ce que ça donnait. A la fin, j'ai tout donné avec Terpstra qui était lui aussi intéressé par le podium pour rentrer sur le groupe de Flecha. Dans le dernier virage, j'ai pris la roue de Flecha dans ma roue et j'ai eu deux-trois rayons cassés. Ca frottait sur les patins mais j'ai tout donné pour aller jusqu'à la ligne. J'ai fait un peu de piste, ça m'a aidé. Deuxième de Paris-Roubaix, c'est génial ! Boonen a prouvé qu'il était le plus fort, le battre aujourd'hui était impossible."

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus