Sport.be

Cyclisme

Revoici Tornado Tom

23.03.2012 | Patrice Capelle

Belga

Tom Boonen a remporté au sprint son GP de l'E3 pour la 5e fois. Le sprinter d'Omega Pharma Quick Step a devancé de quelques centimètres Oscar Freire. Bernhard Eisel complète un podium qui a fière allure.

Pour la première fois de son histoire, le GP de l'E3 (Harelbeke) bénéficiait de l'appellation WorldTour. Et même le temps était de la partie pour faire de cette première un grand cru. Classé premier ces deux dernières années, Fabian Cancellara était pointé comme le principal candidat à sa succession. Parmi les autres favoris, Tom Boonen également en grande forme.

Les deux favoris connaissaient quelques soucis techniques dans un début de course très nerveux accompli à la moyenne de 50 km/h. Partis à 140 kilomètres du but, 9 hommes caracolaient devant. Parmi eux, Kevin Hulsmans en compagnie de deux équipiers: Gert Dockx et Nico Sijmens. Omega Pharma - Quick Step avait manqué l'échappée et se voyait contraint de collaborer derrière. Le reste de l'échappée était composé de Oscar Gatto, Luca Ascani, Michael Morkov, Gazvozda, Sébastien Delfousse et Damien Gaudin. Avance maximale du groupe des 9:9 minutes.  

Hulsmans était le premier à franchir le sommet du Mur de Grammont, dans lequel Devolder laissait également une belle impression. Mais les choses se décantaient dans le Taaienberg, un des monts fétiches de Boonen. Tommeke plaçait un sprint pour opérer une première sélection en compagnie   Leukenmans, Cancellara, Vanmarcke, Hoste et Paolini. Rejoints ensuite par Degenkolb, Hagen et Ballan.

Europcar ramenait cependant tout le monde, en ce compris Philippe Gilbert en apparence peu à son affaire. Confirmation un peu plus tard avec l'abandon du champion de Belgique à un peu plus de 40 bornes d'Harelbeke.

Cancellara tentait alors de sortir de sa coquille dans le Vieux Quaremont. Parti en contre derrière Gatto, le Suisse crevait au plus mauvais moment. Comble de malchance, le coureur suisse était renversé par un coureur de la Rabobank alors qu'il changeait sa roue au détour d'un virage. Piqué au vif, le Suisse allait cependant tout donner pour recoller au groupe des favoris. Alors que devant,  Chavanel et Muravyev occupaient la tête de la course.

La 'Machine' et le Kazakh étaient repris à huit kilomètres de l'arrivée. Grâce notamment au travail d'un Devolder bien en jambes. Un groupe de 45 hommes déboulait à toute vapeur pour se disputer la victoire. Hoste tentait une dernière sortie. Sans succès. Les hommes de Boonen et de Freire se chargeaient de la préparation du sprint.

Boonen lançait de loin, avec Freire dans sa roue. Malgré un dernier jump, Boonen conservait quelques centimètres d'avance sur le sprinter espagnol. Le chef de file d'Omega Pharma - Quick Step remporte son 5e succès dans le GP E3 Harelbeke. Ca promet pour le Ronde.

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus