Sport.be

Cyclisme

Du panache et du jaune pour De Gendt

09.03.2011 | Bruno Verscheure

Thomas Voeckler s'est imposé à Belleville, théâtre de l'arrivée de la quatrième étape de Paris-Nice. Le Français a devancé au sprint ses compagnons d'échappée, dont un impressionnant Thomas De Gendt, à nouveau en jaune.

Voeckler vainqueur. (photo belga)

Maillot jaune suite à sa victoire dans la première étape dimanche, Thomas De Gendt a perdu la tête du général hier au profit de Matthew Goss, vainqueur au sprint. Il en fallait toutefois plus pour décourager et refroidir notre compatriote. Le coureur de la formation Vacansoleil, deuxième à deux secondes au départ de cette quatrième étape, a attaqué en début de journée. Il initiait ainsi l'échappée du jour, laquelle comprenait cinq hommes: Thomas Voeckler (Europcar), Remi Pauriol (FdJ), Francis De Greef (Omega Pharma-Lotto), Remy di Gregorio (Astana) et donc Thomas De Gendt (Vacansoleil-DCM).

Ce dernier avait visiblement de la suite dans les idées puisqu'il passait en tête de deux sprints intermédiaires et empochait 6 secondes de bonification, redevenant maillot jaune virtuel en cours d'étape. Le quintet de tête allait par ailleurs bien collaborer et creusa un écart culminant à plus de cinq minutes. Mais le peloton revenait progressivement et semblait avoir bien calculer son coup. Du moins pensait-on. Car il tardait à combler la dernière minute d'écart. Sous l'impulsion de De Gendt encore, dont une accélération causait la perte de De Greef à 18 km du but, les hommes de tête abordaient les 10 derniers kilomètres avec 1'05" d'avance...

Malgré le réveil tardif des formations de sprinters, le peloton perdait la poursuite. Le quatuor de tête se disputait la victoire d'étape. Auteur d'un énorme travail dans le final, De Gendt lançait le sprint de loin mais devait se contenter de la troisième place sur la ligne. C'est le Français Voeckler qui l'emportait, devant Pauriol. Haussler réglait le sprint du peloton, pour la cinquième place, une poignée de secondes plus tard. Une poignée de secondes trop tard.

Au général, Thomas De Gendt récupère donc le maillot jaune. Il précède dans le nouveau classement général Voeckler et Pauriol de 10 et 16 secondes.



Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus