Sport.be

Cyclisme

Philippe Gilbert a vu rouge

04.09.2010 | Bruno Verscheure

David Moncoutié a remporté la première étape de montagne de la Vuelta. Le Français s'est imposé en solitaire après avoir distancé ses compagnons d'échappée dans l'ascension finale. Philippe Gilbert a lui perdu son maillot rouge.

Anton détrône Gilbert. (photo belga)
La huitième étape de cette Vuelta signifiait le début des choses sérieuses pour les candidats à la victoire finale. Le pelotob abordait en effet la première étape de montagne entre Villena et l'ascension finale de 1ère catégorie, l'Alto Xorret del Catí. Sans oublier les quatre autres ascensions entretemps.

Cinq hommes ont animé l'échappée au long cours de la journée. Arrieta, Bazayev, Tschopp, Moncoutié et Martinez ont compté jusqu'à plus de neuf minutes d'écart. Ils comptaient encore près de huit minutes à deux ascensions de la fin, soit à 40 kilomètres de l'arrivée. Entretemps, les Cervélo ont toutefois enclenché un temps la poursuite en tête du peloton, afin d'effectuer un écrémage.

De son côté, Philippe Gilbert avait annoncé qu'il allait probablement perdre son maillot rouge de leader. Notre compatriote redoutait une étape qu'il a mal commencée en chutant et fournissant un effort de 30 km pour réintégrer le peloton. S'il figurait aux avant-postes du peloton au pied de l'ascension finale du Xorret de Cati, Gilbert lâchait logiquement prise dans les pourcentages les plus élevés.

Devant, Moncoutié mettait à profit la pente pour distancer ses compagnons d'échappée. Le Français filait seul vers la victoire, la troisième de sa carrière sur la Vuelta. Joaquin Rodriguez était lui le premier des favoris à attaquer. Seuls Nibali, Anton et Tondo parvenaient à le suivre. Anton terminait finalement septième de l'étape et détrônait Gilbert en tête du classement général.

Etape 8 - Villena - Xorret de Catí (190 km)


Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus