Sport.be

Autres

'Stan the Man' face à Murray en finale à Anvers

19.10.2019 | Patrice Capelle

Belga

Stan Wawrinka (ATP 18) est le premier joueur qualifié pour la finale de l'European Open, une épreuve ATP 250 disputée sur surface dure et dotée de 635.750 euros, samedi à la Lotto Arena d'Anvers. Wawrinka affrontera Andy Murray dimanche.

Le Suisse, 34 ans, a fait parler son expérience face à la jeunesse de son adversaire, l'Italien Jannik Sinner, 18 ans, 119e mondial, révélation de la semaine anversoise.

Stan Wawrinka, 18e joueur du monde, s'est imposé en deux manches 6-3, 6-2. Invité par les organisateurs, Sinner, tombeur du Français Gaël Monfils, tête de série numéro 1, 13e mondial, au deuxième tour (6-3, 6-2), a impressionné en tout début de match pour prendre d'emblée le service de son adversaire et mener deux à zéro.

Mais Wawrinka s'est adapté aussi vite au jeu de son adversaire pour filer à 5 jeux à 2 et remporter la première manche en 34 minutes de jeu à peine.

Le Suisse mettait d'emblée la pression dans la deuxième manche breakant l'Italien sur son service pour confirmer ensuite (2-0). Il a doublé son avantage pour mener 4 à 1, puis 5-1. Wawrinka a ponctué les débats à 6-2 en, à peine, plus d'une heure de jeu (64 minutes).

Stan Wawrinka compte 16 trophées ATP à son palmarès, mais son dernier titre remonte à 2017 à Genève. Il s'était incliné en finale à Rotterdam pour sa seule finale de l'année, dont ce sera la 30e dimanche à Anvers.

Wawrinka sera opposé à Andy Murray (ATP 243). L'Ecossais a battu l'une des révélations du seul tournoi ATP belge au calendrier, le Français Ugo Humbert, 21 ans, 70e mondial, tombeur de David Goffin (N.2/ATP 14) au 2e tour jeudi (6-3, 6-1).

Le Britannique s'est imposé en trois manches 3-6, 7-5, 6-2 en 2 heures 22 minutes de match. Le jeune Français aura pourtant réussi à faire douter le Britannique en remportant le premier set en 41 minutes (3-6) sur un jeu blanc avec un très bon service (alors à 71% de première balle).

Les frappes puissantes en coup droit de ce gaucher avaient fait le plus dur dans le 6e jeu, celui qu'a perdu Andy Murray sur sa mise en jeu. Toujours bien dans son tennis, Humbert voyait pourtant l'Ecossais reprendre espoir en le breakant dans le 4e jeu. Humbert ne lui laissait cependant pas le temps des illusions en contre-breakant Murray de suite (3-2) pour revenir à trois partout.

A 6-5, le Français craquait pour la deuxième fois sur son jeu de service permettant à son adversaire, sur une double faute (sa 3e), de revenir dans le match (7-5) au bout de 1h40 minutes de jeu.

Un peu émoussé par un quatrième match d'affilée en simple, ce qui ne lui est plus arrivé depuis juillet 2018 à Washington, Andy Murray rassemblait pourtant son énergie pour déstabiliser le jeune Français et lui prendre son service pour mener 3 à 0 dans le set décisif.

L'expérience du Britannique l'autorisait à filer vers une place de finaliste, sa première depuis près de deux ans. L'Écossais, de retour sur le circuit depuis le mois d'août, aligne en effet quatre succès en simple de suite dont une victoire sur Kimmer Coppejans au premier tour (6-4, 7-6 (7/4)).

Facebook

Twitter

Ne manquez pas

Plus