Sport.be

Général

Le Standard entame bien 2020

17.01.2020 | Noé Fajersztajn

Belga

Les Rouches ont mené par deux fois au score, mais à chaque fois De Camargo se chargeait de rétablir l'égalité entre le FC Malines et le Standard qui ouvraient la 22ème journée de la Jupiler Pro League. Jusqu'à ce qu'Avenatti offre les trois points aux Liégeois en faisant 2-3 au marquoir en toute fin de match!

Le Standard, qui n'avait plus gagné depuis le 1er décembre en championnat a renoué avec la victoire après quatre matchs sans succès à l'occasion du match d'ouverture de la 22e journée contre le FC Malines.

Les Rouches ont mené grâce à Selim Amallah, Mehdi Carcela et Felipe Avenatti mais Igor De Camargo a remis par deux fois Malines dans le coup. Au classement général, les Rouches (38 points) restent 5es mais augmentent leur avance sur les Malinois (6es, 34 points). Le Standard n'était plus venu s'imposer à Malines depuis juillet 2013.

Si Michel Preud'homme a aligné l'équipe attendue après le départ de Renaud Emond et le forfait de Paul-José Mpoku avec Obbi Oulare en pointe et Amallah au milieu, Wouter Vrancken a accordé sa chance à Aster Vranckx, un jeune de 17 ans. En début de rencontre, le Standard a affiché ses ambitions par Carcela bien en place sur le flanc droit et par une belle action ponctuée par un tir de Gojko Cimirot dévié par Jules Van Cleemput.

Après un intermède malinois qui a vu Arnaud Bodart sortir des poings un ballon d'Igor De Camargo, le Standard a poursuivi son pressing mais les six coups de coin n'ont rien donné. Ensuite, une frappe enroulée d'Amallah est passée peu au-dessus et Samuel Bastien s'est montré égoïste avant de trouver Yannick Thoelen sur son chemin. Ensuite, le public n'a pas eu grand-chose à apprécier jusqu'au goal de classe d'Amallah: contrôle de poitrine, crochet du droit et tir croisé du gauche.

Cette saison, le Standard a très souvent été rejoint à la marque après avoir ouvert le score. De Camargo a allongé la série en reprenant de la tête un centre de Van Cleemput, qui avait été décalé sur la droite par Onur Kaya. Cela a encore chauffé devant Bodart, qui a effectué un arrêt spectaculaire sur un rebond de Vranckx. La rencontre a conservé ce rythme frénétique. D'abord, grâce à Carcela, qui portait le brassard de capitaine, dont la volée a traversé une forêt de jambes pour finir au fond du but. Ensuite via De Camargo, qui se trouvait au bon endroit sur un coup franc de Thibaut Peyre.

Il s'en est suivi alors toute une série de changements dont le plus abouti a été celui d'Avenatti. En effet, l'Uruguayen a profité d'une hésitation de la défense adverse pour placer le ballon dans l'angle opposé et ainsi offrir les 3 points aux Liégeois.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le match semblait devoir se conclure sur un match nul, mais le Standard a finalement décroché trois points très précieux grâce à un but d'Avenatti en toute fin de rencontre.
l'HOMME
du match
Igor De Camargo. Contre son ancien club, le joueur a fait parler son expérience en signant un doublé, qui n'aura finalement pas été suffisant pour empêcher la défaite de son équipe...
notre AVIS
sur le match
Après une première période relativement terne, les buts ont émaillé une deuxième période bien plus animée. Au final, le Standard a eu le dernier mot. Les Rouches débutent au mieux l'année 2020 et reviennent ainsi dans le peloton des poursuivants du Club de Bruges.

Ne manquez pas

Plus