Sport.be

Général

Okriashvili: 'J'ai conscience d'avoir commis une erreur'

12.08.2015 | Bruno Verscheure

Belga

Tornike Okriashvili est reparti du bon pied en ce début de saison au Racing Genk. Sous la direction du nouvel entraîneur Peter Maes, il espère faire oublier une saison dernière difficile.

Octobre 2014. Okriashvili rentre en retard à Genk pour la deuxième fois après un match international de la Géorgie. C'en est trop pour le club limbourgeois, qui relègue le joueur dans le noyau B. Mais le Géorgien ne revient même pas. Le directeur technique Gunter Jacob fait alors le voyage à Tbilisi et constate que Okriashvili a le mal du pays. Sa mère et son frère l'accompagnent finalement dans le Limbourg, afin qu'ils s'y sentent comme à la maison.

"En fait, je n'ai plus envie d'en parler, mais je suis conscient d'avoir commis une erreur et souhaite oublier tout cela. J'étais perdu à Genk, aussi parce que je ne parlais pas la langue. Ma mère et mon frère sont restés ici durant trois mois et m'ont énormément aidé. Depuis, je suis très heureux avec mon épouse et notre fils de deux ans et demi", affirme Okriashvili dans Het Belang van Limburg.

Sous la direction de Peter Maes, le Géorgien espère exploser. "Cette saison est totalement différente. Là où Alex McLeish optait pour une touche paternelle, tu reçois désormais une tape sur le cul. L'entraîneur a raison d'être strict avec moi. Ensemble, nous voulons faire beaucoup mieux que la saison dernière à Genk. J'ai déjà reçu beaucoup de soutien des supporters et j'espère les remercier samedi avec une victoire".

Ne manquez pas

Plus