Sport.be

Général

Boonen remet le couvert

20.07.2007 | Bruno Verscheure

Tom Boonen a remporté la douzième étape du Tour de France. Malgré un parcours accidenté, notre compatriote a devancé Zabel et Hunter au sprint pour décrocher sa deuxième victoire d'étape, la quatrième pour Quick Step.

Boonen devant la meute à Castres. (photo photonews)
Avec un parcours accidenté, les attaquants se sentaient pousser des ailes dès les premiers kilomètres de l'étape. Merckx et Scheirlinckx se glissaient notamment dans une échappée, rapidement avortée. De son côté, Ongarato chutait. S'il se relevait de sa mésaventure, le coureur de la formation Milram renonçait quelques instants plus tard. Erik Zabel perdait ainsi un homme pour l'emmener dans les sprints.


Il fallait ensuite attendre le km 56 pour voir l'échappée du jour prendre forme. Amets Txurruka (Euskatel) et Pierrick Fedrigo (Bouygues Telecom) sortaient du peloton et recevaient, cette fois, un bon de sortie. L'écart grimpait dès lors à vive allure pour culminer à plus de onze minutes. La formation Liquigas mettait alors en march en tête du peloton.


Au sommet de la difficulté majeure de la journée, la Montée de la Jeante (deuxième catégorie), les deux échappés ne comptaient plus que cinq minutes d'avance. La formation Discovery Channel prenait alors le relais des Liquigas. Le rythme ne s'accélérait cependant pas outre mesure, si bien que les sprinters basculaient au sommet sans encombre.


Grâce au travail de la Lampre dans les 40 derniers km, la victoire se jouait bel et bien au sprint, Txurruka et Fedrigo étant repris sous la flamme rouge. Parfaitement lancé par le train Quick Step et Steegmans, Tom Boonen sprintait en puissance et devançait sur la ligne Erik Zabel et Robert Hunter. Notre compatriote conforte de la sorte son maillot vert avec un deuxième succès d'étape et offre à l'équipe Quick Step-Innergetic une quatrième victoire d'étape, déjà. Au général, Michael Rasmussen reste en jaune.

Ne manquez pas

Plus