"On va jouer ma carte dans les prochains jours mais le plus important c'est que, dimanche, un coureur de BMC soit sur la plus haute marche du podium", dit Rohan Dennis après le contre-la-montre par équipes de l'Eneco Tour. L'Australien, dont la formation s'est imposé à Sittard-Geleen, entame le dernier week-end en tête.

BMC, championne du monde en titre, a répondu à l'attente en terminant avec six secondes d'avance sur Etixx-Quick Step. "Nous sommes habitués à la pression", dit Dennis. "Nous sommes en confiance et l'équipe est très homogène. A l'exception de Greg, c'était notre équipe des championnats du monde. Mais ce n'était pas encore parfait, notamment dans les virages."

Au classement, Dennis reprend la première place à Peter Sagan, désormais quatrième à 27 secondes. "L'objectif était de le distancer leplus possible", dit Dennis. "Plus de vingt secondes, c'est bon."

Taylor Phinney (2e à 16"), Manuel Quinziato (7e à 27") et Greg Van Avermaet (8e à 33") font également partie du top 10. "Nous allons jouer ma carte mais le plus important est que, dimanche, un coureur de BMC soit sur la plus haute marche du podium. Il faut toujorus avoir un plan B. Ca va êtr stressant car j'ai peu d'expérience sur les routes de Flandre."