Vous visitez actuellement l’éditon 2011 de enecotour.com.

>> Cliquez ici pour accéder à l’édition actuelle.

>> Fermez cette fenêtre afin de rester sur ce site.
EnecoTour
Greipel double à Ardooie
Deuxième sprint massif et deuxième succès pour André Greipel. L'Allemand de la formation Omega Pharma-Lotto s'est imposé, comme la veille, devançant Tyler Farrar et Edvald Boasson Hagen. Phinney demeure leader du général.
André Greipel est l'homme le plus rapide de l'Eneco Tour. (photo cor vos)

Cette deuxième étape en ligne fut animée dans un premier temps par quatre coureurs: Jelle Wallays, Rob Goris, Sam Bewley et Han Feng. Ce quatuor prenait la poudre d'escampette dès le kilomètre 8 mais ne furent jamais en position de revendiquer la victoire.

Sous l'impulsion des formations BMC et Sky pour leurs leaders Taylor Phinney et Edvald Boasson Hagen, le peloton contrôlait l'échappée. On comprenait ainsi rapidement que l'arrivée allait donner lieu à un sprint massif à Ardooie.

Il en fallait pourtant plus pour décourager et refroidir les ardeurs de Wallays. Alors que le peloton revenait sur ses talons, le coureur belge insistait et se retrouvait impliquer dans une seconde échappée cette fois en compagnie du Letton Aleksejs Saramotins. Le peloton, secoué un temps par une cassure, n'accordait qu'une minute aux deux hommes avant d'opérer la jonction à 23 km de l'arrivée.

La préparation du sprint massif débutait. Les derniers kilomètres voyaient comme à l'accoutumée les coureurs frotter pour se placer. Dans l'ultime ligne droite, André Greipel imposait alors sa puissance. Le sprinter de l'équipe Omega Pharma-Lotto devançait sur la ligne Tyler Farrar et Edvald Boasson Hagen pour remporter sa seconde victoire d'étape consécutive. Au classement général, Taylor Phinney, sixième de l'étape, conserve la tête.



Vos réactions