Yves Lampaert a bouclé en beauté la saison cycliste flamande en remportant l'AG Driedaagse Brugge-De Panne. "C'était un plaisir de rouler ainsi aujourd'hui. Et je vais maintenant fêter ça avec un grand paquet de frites", rigolait le vainqueur.

Début août, Lampaert s'était occasionné une fracture de la clavicule à Milan-Turin. "Cette victoire à la fin de la saison fait dès lors vraiment du bien. C'est un soulagement pour moi. Et je gagne en plus ici une épreuve WorldTour. Et pas n'importe laquelle ?! Je pense que c'était une très belle course à regarder, même si c'était mentalement difficile pour nous, coureurs, avec ces éventails. A chaque seconde il fallait faire attention de ne pas voler par terre".

Avec 4 coureurs sur 8, la formation Deceuninck-Quick Step de Lampaert était particulièrement bien représentée dans le groupe de tête dans la finale. "Notre équipe a fourni un effort fantastique aujourd'hui. C'est un plaisir de pouvoir rouler d'une telle manière", conclut un Lampaert rayonnant, qui n'a pas misé sur son sprint et est parti seul à 6 km de l'arrivée.

"Je l'ai regretté après une minute, car mes jambes allaient exploser", sourit Lampaert. "Mais lorsque j'ai entendu que j'avais 18 secondes d'avance, je savais qu'ils étaient capables derrière moi de donner le meilleur d'eux-mêmes pour me reprendre". 

Ce ne fut pas le cas. Lampaert s'est imposé en solitaire. Comment va-t-il fêter ce succès ? "Avec un grand paquet de frites et un Bicky Burger", a rigolé Lampaert.

DECLERCQ AVEC LE SOURIRE AUSSI

Tim Declercq avait également le sourire à l'arrivée à La Panne. L'équipier et grand ami de Lampaert a terminé à la deuxième place. "Le fait que nous gagnions la course avec l'équipe est beaucoup plus important et plus satisfaisant que mon propre résultat", souligne le dévoué coureur. aldus "Yves était le plus fort aujourd'hui. J'ai vu comment il jouait avec les pédales et lui ai dit qu'il devait s'épargner pour la finale. C'est vraiment super de pouvoir boucler la saison de cette façon".