Les hommes et femmes les plus rapides du peloton ainsi que quelques-uns des meilleurs coureurs de classiques s'aligneront la semaine prochaine au départ de l'AG Driedaagse Brugge-De Panne, dernière course individuelle de l'UCI World Tour d'une saison chamboulée par le coronavirus.

Printemps ou automne? L'AG Driedaagse Brugge-De Panne demeure une course de rêve pour les plus véloces du peloton. Qui saisira la dernière occasion (au sprint) en cette année exceptionnelle et particulière ? Caleb Ewan, double vainqueur d'étape lors du dernier Tour de France, pourrait bien être l'homme à battre.

Ses principaux concurrents se nomment notamment Alexander Kristoff, Nacer Bouhanni et Tim Merlier, récent vainqueur au sprint de la Brussels Cycling Classic. A moins que les désormais anciens Mark Cavendish et Andre Greipel ne brillent à nouveau. Edward Theuns, Christophe Laporte, Max Walscheid, Phil Bauhaus, Timothy Dupont et Niccolo Bonifazio affichent eux aussi une belle pointe de vitesse. Et cette liste n'est pas exhaustive.

Un coureur comme Kristoff va non seulement vite au sprint, mais se trouve aussi dans son élément dans la pluie et le vent des polders. Jasper Stuyven, John Degenkolb, Mike Teunissen et Mads Pedersen font également partie de cette catégorie. Ce dernier, ancien champion du monde, est en outre en grande forme, comme en témoignent sa victoire d'étape au BinckBank Tour et son succès à Gand-Wevelgem dimanche dernier.

Dans la catégorie des purs coureurs de classiques seront présents Yves Lampaert, Bob Jungels, Florian Senechal, Alberto Bettiol, Stefan Küng ou encore Oliver Naesen.

VERS UN DUEL BELGO-BELGE AU SPRINT ? 

Chez les dames aussi, qui batailleront le mardi 20 octobre entre Bruges et La Panne à la veille de la course masculine, la liste provisoire des participantes se veut impressionnante. Les chances d'assister à une victoire belge sont bien réelles, puisque Jolien D'Hoore et Lotte Kopecky font partie des meilleures sprinteuses du peloton. Kopecky l'avait emporté lors du Championnat de Belgique, D'Hoore s'imposant à Gand-Wevelgem. Qui triomphera dès lors à La Panne ? 

Les concurrentes venues de l'étranger ne manquent bien évidemment pas. Victorieuse l'an dernier, la Néerlandaise Kirsten Wild veut remettre le couvert alors que sa compatriote Lorena Wiebes, deuxième en 2019, rêve sans nul doute de monter sur la plus haute marche du podium cette année. La championne d'Europe du contre-la-montre Ellen Van Dijk et l'ancienne championne du monde de cyclo-cross Thalita De Jong seront deux autres coureuses à tenir à l'?il.

La lauréate pourrait par ailleurs aussi être Italienne. Elisa Longo Borghini, Elisa Balsamo et Marta Bastianelli (victorieuse du Tour des Flandres l'an dernier) emmènent le contingent transalpin. L'Allemande Lisa Brennauer, la Norvégienne à la belle pointe de vitesse Susanne Andersen et la Danoise Amalie Dideriksen ont également le potentiel pour jouer les premiers rôles lors de cet AG Driedaagse Brugge-De Panne.