Bpost a commandé 300 nouveaux vélos au fabricant Granville. La poste revient donc vers une firme belge après une aventure peu fructueuse avec les Allemands de Speedliner.

Bpost dipose de pas moins de 3.000 vélos qu'il faut de temps à autres remplacer. La firme allemande Speedliner avait remporté le dernier marché avec des vélos produits en Turquie. Mais la poste n'était pas satisfaite du résultat.

La direction de la poste s'est donc redirigée vers un fabricant belge: Granville, à Kortenberg. Le directeur commercial de Granville Johan Huygens se montre particulièrement heureux dans le quotidien Het Nieuwsblad. "Nous avons commencé à livrer des vélos à Bpost en 2001. Ils devaient en principe être remplacés après 3 ans, mais ils ont tenu 8 ans tellement ils étaient solides. Puis la direction de la poste a opté pour un fabricant allemand. Je n'en dirai pas beaucoup plus, mais je sais qu'ils étaient de nettement moins bonne qualité."

Sachant que la poste allait revenir vers elle, l'entreprise Granville a préparé un nouveau type de vélo pour la poste. Un vélo capable de supporter un postier de 100 kilos ainsi que 100 kilos de courrier répartis dans trois sacs. "Nous avons cherché à développer, en collaboration avec l'Université libre de Bruxelles, un vélo qui trouve le bon équilibre entre le poids et la solidité", selon Huygens.

Bpost a commandé 300 exemplaires qui devront être livrés d'ici la fin de l'année. Le prix n'a pas été communiqué.

Koop of abonneer je nu op cycling.be magazine

Het decembernummer van cycling.be magazine ligt nu in de winkel en dat kan uitpakken met een exclusieve blik achter de revalidatie van Wout van Aert. Verder: Zdenek Stybar, Yara Kastelijn, Ruben Apers over Bjorg Lambrecht en de veiligheidsproblemen, Erik Dekker, talentdetectie bij Telenet Baloise Lions, bikefitting voor rugpatiënten, De Streekrenner in Noord-Limburg, verantwoord snoepen en energiedips vermijden, een test van drie gravelbikes …