Le Soudal Brussels Universities Cyclocross a donné lieu à un duel entre Toon Aerts et Quinten Hermans. Le premier allait l'emporter, malgré une crevaison. "Je sentais que j'étais le plus fort dans les pentes", estimait Aerts après coup.

"C'est un parcours très piégeux ici", soulignait Aerts. "J'étais bien dès le début et j'ai pu prendre des secondes de bonification, ce qui était important pour mon classement."

"Je sentais que j'avais trouvé mon rythme sur le parcours, jusqu'à ce que je crève. Lorsque Quinten (Hermans) est revenu, je pouvais faire 2 choses: remettre directement la pression et le mettre dans ma roue ou regarder durant un tour les lignes qu'il empruntait. Je sentais que j'étais un peu plus fort dans les pentes et que mes trajectoires y étaient très bonnes. J'ai alors insisté dans l'espoir de me détacher, et ce fut le cas", souriait Aerts, qui a décroché à Bruxelles la 20ème victoire pro de sa carrière.