Sport Vlaanderen-Baloise a souscrit un abonnement au classement de la combativité Super 8 au Baloise Belgium Tour. Après Thomas Sprengers lors des deux précédentes éditions, c'est Cédric Beullens qui ramène cette année le maillot blanc à pois.

Beullens était rayonnant sur le podium à Beringen. "Ce classement est très important pour notre équipe chaque année", a-t-il avancé franchement. "Cela met notre style de course offensif sous les projecteurs et la publicité supplémentaire est un beau bonus. Pour notre équipe, c'est une belle récompense pour tout le travail accompli."

Lors de la dernière journée, la victoire de Beullens n'a plus été mise en danger, encore fallait-il rejoindre l'arrivée indemne. "Je trouve dommage qu'il n'y ait pas eu de bataille avec Jan-Willem Van Schip le dernier jour, j'aurais aimé disputer ce duel avec lui", a regretté Beullens.

Beullens a également expliqué la manière dont Sport Vlaanderen-Baloise procède pour s'emparer de ce prix année après année. "Avant le départ de la première étape, nous divisons l'équipe. Quels sont les gars qui vont jouer dans le sprint et qui va chercher la victoire finale. Les autres doivent attaquer et viser le classement de la combativité. A la fin, nous voyons qui est le mieux placé."