16.000 cyclotouristes ont pris le chemin samedi des Ardennes Flamandes à l'occasion de We Ride Flanders. Plus que jamais, les participants ont jeté leur dévolu sur la plus longue distance (237 km) du Tour des Flandres.

Au total, pas moins de 5431 cyclistes ont pris leur envol depuis Anvers, le nouveau lieu de départ. Il s'agit d'un nouveau record, imputable à cette nouvelle localisation ainsi qu'à la réintroduction du légendaire Mur de Grammont. La nouvelle distance de 200 kilomètres s'élançait également de la métropole anversoise. Message reçu pour les 1186 cyclos récréatifs qui ont pris part à cette randonnée.

Comme de coutume, c'est Audenarde qui s'est taillé la part du lion en terme de nombre de participants. C'est en effet un contingent de 9400 cyclotouristes qui s'est attaqué au choix aux 141 kilomètres, ou aux 74 kilomètres de l'épreuve.

Aux deux points de départ, la langue véhiculaire fut l'anglais. Et pour cause. Avec une colonie de 2250 Britanniques et de nombreux représentants en provenance des Etats-Unis, d'Australie et Nouvelle-Zélande, les pays anglo-saxons étaient très bien représentés dans les Ardennes Flamandes. Même si les Belges étaient les plus nombreux, ils étaient suivis de près par les Néerlandais. En outre, des destinations plus exotiques telles que Singapour, la Malaisie, l'Afrique du Sud, le Zimbabwe, le Costa Rica, le Venezuela, Taïwan et l'Inde ont envoyé au moins un représentant.

ACCENT FEMININ

Plus de mille représentantes féminines ont également goûté aux différentes distances de We Ride Flanders. Signe que le virus du cyclisme continue de se développer parmi ces dames et demoiselles!

La distance la plus courue, avec notamment le vice-Premier Kris Peeters et le président de l'UCI Brian Cookson, a permis d'avaler les 74 kilomètres en bonne compagnie. Cookson, pas vraiment rassuré sur les secteurs pavés, a reçu pour l'occasion l'aide des anciens pros Ferdi Van Haute et Ludo Dierckxens. Fabian Cancellara et Paolo Bettini ont également enfourché leur bicyclette à la faveur de ce We Ride Flanders.

Si le temps en début de journée menaçait de jouer les trouble-fêtes, un doux soleil printanier s'est chargé de rassurer le peloton. Si bien qu'ils étaient nombreux à Audenarde sitôt l'arrivée franchie à profiter de leur journée, vêtus de leur T-shirt du Ronde, à déguster un bon paquet de frites et une bière de la brasserie  Roman.

Et pour les jambes plus lourdes, un massage gratuit était délivré dans la zone Skoda. La marque automobile se chargeant en outre d'immortaliser dans la zone photo l'arrivée de tous les participants.

L'expérience ne s'arrête pas ici pour les vrais flandriens. Au moins 500 participants de We Ride Flanders accompagneront 5.000 autres cyclos prochainement au Paris Roubaix Challenge, le samedi 8 avril. Un rendez-vous à ne pas manquer et pour lequel il est toujours possible de s'inscrire via le lien ci-dessous.