La troisième édition du Niseko Classic en tant qu'épreuve qualificative UCI sera disputée avec 1000 coureurs au départ.

La grande croissance est générée chez les coureurs étrangers venant de 18 pays différents. La participation internationale est passée de 10% l'année dernière à 19% cette année avec un grand nombre de coureurs de Singapour et de Hong Kong, à côté des coureurs d'Australie et de Taiwan.

Les parcours sont restés les mêmes par rapport aux deux éditions précédentes. Le parcours difficile de 140 km a une montée de 834 m tandis que le parcours de 70 km commence à mi-chemin avec une montagne de 432 m comme point plus haut avant d'atteindre l'arrivée au dernier kilomètre de Niseko.

Il y a aussi un contre-la-montre prévu samedi comme épreuve de test dans le but de l'inclure comme qualificatif officiel pour 2019.