Avec un départ à 8h30 du matin, les hommes 19-34 sont parti sur le parcours de 155 km avec quelques bosses à mi-chemin et une route très belle mais pas facile. Avec trois kilomètres à parcourir, trois coureurs se sont échappés et Bjorn De Decker (BEL) a battu le champion du monde Matej Lovse (SLO) pour la victoire. Maxim Pirard (BEL) a terminé en troisième pour le podium des hommes 19-34.

Les hommes 35-39, partant avec 7 minutes d'intervalle, avaient Jean Marc Maurin (FRA) comme nouveau champion du monde. Il était plus rapide que Carlos Gomez (POR) et un autre compatriote Fabien Fraissignes (FRA).

Samuel Plouhinec (FRA) a renouvelé son titre mondial du Danemark 2015 et son titre CLM jeudi avec un grand écart à Akihiro Takaoka (JAP) qui a remporté l'Asie une première médaille depuis la série en 2011. L'allemand Michael Kopf a complété le podium.

Bruce Bird, déjà champion du monde en 2014 à Ljubljana, et l'organisateur de la course qualificative au Canada dans les Blue Mountains s'éloignent après 35k avec le champion du monde de 2015 Dan Martin (CAN), mais il a été laissé derrière avec un problème mécanique alors Bruce a dû faire la dernière partie seule. David Rowlands (NZL) et Marc Faure (FRA) étaient les deux autres candidats au podium.

Pascal Montier (FRA) était un autre champion du monde Français dans le groupe d'âge M50-54 avant son compatriote Jean-Michel Chemin et le champion Irlandais du CLM Gregory Swinnand.

Dans la M55-59, Alain Ignace et René Taillander ont également livré le pays d'origine les deux plus hautes positions sur le podium tandis que l'ancien coureur professionel Stephano Collagé a terminé en troisième.

Krister Bergstrom (SWE) a battu Yves Vitalis (FRA) et Mikalai Baklanau (BLR) dans un grand sprint de 30 coureurs pour prendre l'or dans la première course en partant sur le parcours plus court de 97 km.

Rudolf Sluyts (BEL) a attaqué sur la dernière montée de la journée pour prendre plus d'une minute pour finalement gagner avec 36 secondes sur Guy Fulcrand (FRA) et Gijs Nederlof (HOL) dans les Hommes 65-69.

Pierre Moreau a battu Michael Holmes et Christian Gibelin (FRA) dans un sprint de 5 hommes pour la victoire dans le groupe d'âge 70-74 tandis que Richard Barville (AUS) peut être fier d'être couronné le premier champion du monde de plus de 75 ans avec quelques minutes d?avance sur John Ginley (GBR) et Edmund Spurgeon (GBR).

Les femmes qui sont partis dans trois groupes de départ ont également dû suivre le parcours de 97 km.

Emily Rodger (CAN) a pris après le titre de la contre-la-montre à Perth l'année dernière également le titre de la course sur route à Albi après avoir terminé troisième dans le contre-la-montre jeudi. Elle a battu un grand groupe de 15 coureurs dans le sprint avec Marta Gogolewska (POL) et Stephanie Baud (FRA) sur les échelons inférieurs du podium.

Sophie Evrard (FRA) a livré la France l'or dans le même sprint qui a décidé la F19-34. Un deuxième titre mondial pour elle après le Danemark 2015. Therese Hoebanckx (FRA) et Bronwyn MacGregor (NZL) ont pris l'argent et le bronze.

L'Italienne Simona Parenta a montré ses jambes très fortes avec une longue attaque tout seule pour remporter le F40-44. Le champion du monde des deux dernières années, Astrid Schartmuller (GER) a terminé deuxième plus de 4 minutes plus tard alors que Stephanie Gros (FRA) a perdu plus de 6 minutes.

Florence Nacio Casalies (FRA) qui était resté avec Schartmuller a pris l'or dans la F45-49. Iban Bohe du Danemark et Kristin Falck de Norvège ont été les plus rapides du groupe derrière.

Anna Svardstrom (SWE) a été la plus rapide du dernier départ combinant toutes les femmes de plus de 50 ans. Elle était presque une minute devant deux dames Italiennes avec Olga Cappiello en seconde et Milena Felici en troisième.

Claudia Carceroni de Carvahlo (FRA) a fait les citoyens d?Albi fiers alors qu'elle a pris le titre dans sa propre ville après qu'elle soit passée du Brésil à la France il y a plusieurs décennies. Lynne Anderson (USA) et Anita Serafini (SWI) se tenaient à côté d?elle sur le podium.

Anne-Marie Miller (États-Unis) a renouvelé ses nombreux titres depuis les premières années du Championnat du Monde Gran Fondo. Elle a dû laisser passer les deux dernières années après un accident et une longue reprise, mais s'est révélée en battant Nadine Niemerich (FRA) et Meriel Custance (AUS).

Le groupe d'âge féminin le plus âgé avec des coureurs de plus de 65 ans était pour Julia Emblin (AUS). Un autre titre après l'Afrique du Sud 2012 et Perth l'année dernière. Gaye Lynn (AUS) a remporté l?argent tandis que Sharon Prutton (NZL) prenait le bronze.