ING



Nederlands  |  English  
Vous visitez actuellement l’éditon 2006.

>> Cliquez ici pour accéder à l’édition actuelle.

>> Fermez cette fenêtre afin de rester sur ce site.
ING BRUSSELS MARATHON : UN DES PLUS BEAUX PARCOURS DU MONDE
Vous avez décidé de participer au ING Brussels Marathon le dimanche 27 août? Très bon choix, vous ne le regretterez pas. Du moins si vous vous préparez consciencieusement et si vous prenez vos précautions. Assurément l'un des plus beaux au monde, le parcours du ING Brussels Marathon est aussi légèrement vallonné et exige un bon dosage de l'effort.

Pour vous donner une idée de ce à quoi ressemble précisément le parcours, nous vous emmenons en reconnaissance.

Le départ est donné sous les arches du Parc du Cinquantenaire, là même ou démarrent également les 20 km de Bruxelles. Ces arches sont un des symboles architecturaux de la capitale. Pour commencer, le tracé descend légèrement avant de remonter un peu vers la Place Schuman, cœur de l'Europe, puis vers la Rue de la Loi où se trouve le Parlement. Pas de passage secoué par les pavés de la Place des Palais donc, mais plutôt l'asphalte lisse et plat de la Rue Royale et de la Place Royale, avant de descendre et de remonter dans la Rue de la Régence.

Tout en courant, vous pouvez admirer l'hôtel Errera, le Palais Royal, la statue de Godefroid de Bouillon, les Musées royaux d'art ancien et moderne, l'église du Sablon et l'imposante silhouette du Palais de Justice. Ce marathon est bien plus qu'une course dans la ville, puisqu'il combine magnifiquement sport, culture et nature!

Une fois le Palais de Justice dépassé, nous prenons l'Avenue Louise et le premier tunnel (Stéphanie) pour ensuite suivre à droite l'une des artères les plus chic de Bruxelles, l'Avenue Louise.

Le parcours décrit ensuite une jolie boucle dans le Bois de la Cambre, un des nombreux poumons verts de Bruxelles. Il offre une fraîcheur et une ombre bienvenues au bout des sept premiers kilomètres.

Au sortir du Bois de la Cambre, nous suivons l'Avenue Lloyd George et l'Avenue Roosevelt avec leurs magnifiques villas, toujours à l'ombre de la lisière de la Forêt de Soignes. Nous passons le cap des 10 kilomètres peu avant l'hippodrome de Boitsfort.

Plus loin, une descente prononcée nous amène sur un petit kilomètre à hauteur de l'Avenue Delleur. Suivant cette dernière, nous arrivons au point le plus bas du parcours, la vallée de la Woluwe et plus précisément le joli Boulevard du Souverain qui nous fait découvrir les majestueux immeubles et châteaux de Boitsfort et Auderghem. Ici, la route est quasiment plane. En passant devant Val Duchesse, nous sommes presque au kilomètre 15. A hauteur des Etangs Mellaert, où les coureurs du ING Brussels Half Marathon prennent à gauche, nous entrons à droite dans l'Avenue de Tervuren. Attention : c'est une portion très difficile d'environ 2 kilomètres qu'il convient d'entamer avec circonspection. La route est belle mais monte durement et ce n'est qu'à partir de la Chaussée de Tervuren qu'arrive une longue portion de plat en direction des Quatre Bras. Si vous le pouvez, profitez de la nature et des espaces verts que l'on trouve à profusion à cet endroit! Aux Quatre Bras, nous sommes presque à mi-parcours. C'est ici que commence la longue descente vers Tervuren. Difficile de ne pas être impressionné par cette magnifique avenue que Léopold II fit aménager au départ de Bruxelles et dont on peut vraiment qualifier la dernière portion de royale.

Nous traversons la pittoresque Tervuren avant de déboucher aux étangs, dont nous faisons le tour complet sur une distance totale de 3 kilomètres. Le tracé est plat et la nature magnifique. Sur notre droite se dresse l'impressionnant Musée royal de l'Afrique centrale, autre héritage du roi Léopold II.

Tervuren se trouve dans une cuvette et nous devons donc en ressortir. Mais ce n'est pas trop difficile et nous arrivons vite à nouveau aux Quatre Bras, vers le kilomètre 30, mais cette fois en direction de Bruxelles. Après une partie plane sur la Chaussée de Tervuren, nous entamons la descente de l'Avenue de Tervuren, suivie de la dernière montée avant l'arrivée. Il est ici recommandé de réduire légèrement l'allure. Nous sommes alors au kilomètre 35, qui est toujours un moment crucial du marathon. Une fois à nouveau passées les arches du Parc du Cinquantenaire, le plus difficile est fait. Il reste trois kilomètres de descente jusqu'à la Grand-Place, que d'aucuns considèrent comme la plus belle place du monde.

En conclusion, Bruxelles propose un parcours très varié, vert et vallonné. Il comprend deux côtes qu'il est préférable de ne pas sous-estimer (+/- km 15 et km 35), mais que vous vaincrez sans trop de difficultés pourvu que vous dosiez bien votre effort. Le ING Brussels Marathon est un must pour tout marathonien qui se respecte! Et ceux qui y participeront, reviendront ensuite. C'est promis!


© 2006 ING BELGIUM. All rights reserved.  ING.be  Contactez-nous  Legal  Running.be
             ING Running Tour, BP 73, 3980 Tessenderlo, fax 011/45.99.10