L'erreur est humaine. Mais dans certains cas, elle peut se révéler particulièrement douloureuse. Demandez à Hagos Gebrhiwet...

Tout s'est déroulé le week-end dernier dans le cadre du meeting de Diamond League à Lausanne. L'Ethiopien Hagos Gebrhiwet était bien parti pour filer vers la victoire sur 5000 mètres. C'est en tout cas ce qu'il croyait. Lorsqu'il a franchi la ligne d'arrivée, il levait les mains en l'air en pensant être assuré d'avoir remporté la victoire. Mais l'athlète a commis une petite erreur de calcul, car il restait en effet encore un tour à effectuer.

Apparemment, Gebrhiwet était complètement dans sa bulle, de telle sorte qu'il ne remarqua pas le tintement de la cloche annonçant le dernier tour. Ce n'est que lorsque son compatriote Yomif Kejelcha l'a dépassé en toute vitesse, que Gebrhiwet s'est mis à réaliser qu'il s'était réjoui trop tôt. Il a bien tenté de revenir dans le coup, mais sans succès. C'est au final Kejelcha qui s'imposait sur la ligne d'arrivée.