Mo Farah a disputé sa dernière épreuve sur piste et se concentre notamment désormais sur le marathon. En 2017, Farah a déjà bouclé la distance mythique de 42,195 km devant son public.

Mo Farah a remporté dimanche pour la 4e année consécutive le populaire semi-marathon Great North Run, en un peu plus d'une heure (1h00'06''). Au terme de la course disputée dans le nord-est de l'Angleterre, l'athlète anglais de 34 ans a confié qu'il s'alignerait l'an prochain au marathon de Londres. Il s'agit d'un des plus grands marathons au monde, affublé comme Boston, Berlin, Chicago, Tokyo et New York de l'étiquette de 'Major'.

Le choix de Farah, spécialiste sur piste ces dernières années du 5 et 10 km, du marathon de Londres n'est pas véritablement surprenant. Ceci lui permet d'évoluer dans la capitale anglaise devant son public, qui plus est sur un parcours qu'il connaît. En 2014, le Britannique avait en effet déjà disputé cette épreuve. Farah avait terminé 8e en 2h08'31'', à près de quatre minutes du vainqueur Wilson Kipsang.