Tom Boonen a remporté sa deuxième victoire d'étape. Le champion du monde s'est imposé au sprint devant Van Heeswijk à l'arrivée du deuxième volet de la troisième étape. Maarten Tjallingii reste en noir.

Tom Boonen peut savourer. (photo photonews)
La deuxième étape de la journée emmenait le peloton de Buggenhout à Londerzeel, sur 111 kilomètres. Quatre coureurs n'ont toutefois pas pris le départ après avoir été déclarés "hors délais" dans le contre-la-montre matinal: Roosens, Galdos Alonso, Bongiorno et Simms.

Les coureurs encore en course n'ont ensuite pas été gâtés par la météo. Au vent est venu s'ajouter en cours d'étape la pluie.

Une première échappée prenait néanmoins forme dès le neuvième kilomètre lorsque Veuchelen et Bogaert sortaient du peloton. Ils étaient cependant rapidement repris. Se produisait ensuite une chute importante avec pour principales victimes Geert Omloop, Jens Renders et Steven De Neef.

La bonne échappée se dessinait au kilomètre 37: Kevin Van Impe (QuickStep), Glenn D'Hollander (Chocolat Jacques) et Yuri Metlushenko (Team LPR) prenaient la poudre d'escampette et creusaient un écart qui culminera par la suite à près de deux minutes et trente secondes.

La formation Skil-Shimano du leader Tjallingii lançait toutefois la poursuite en tête du peloton, épaulée par l'équipe Unibet.com. L'avance des trois hommes de tête fondait dès lors comme neige au soleil. Le peloton opérait la jonction avec Van Impe et Metlushenko, d'abord, et D'Hollander, ensuite à dix km du but.

QuickStep et Discovery Channel prenaient le relais en tête du peloton et préparaient l'emballage final pour Tom Boonen et Max Van Heeswijk. Déjà vainqueur la veille de la seconde étape, Boonen s'imposait alors facilement devant Van Heeswijk. Baden Cooke se classait troisième.