Le parquet de l'Union royale belge de football (URBSFA) a proposé trois matches de suspension et trois mille euros d'amende au capitaine de La Gantoise Vadis Odjidja, et au défenseur espagnol de l'AS Eupen Jordi Amat, exclus respectivement à Zulte Waregem (2-2) et au Standard (3-0), dimanche.

La Gantoise espérait passer au-dessus de son adversaire dans les dix dernières minutes au Gaverbeek. Elle a cependant dû revoir ses ambitions à la baisse, lorque l'arbitre Wim Smet a brandi le carton rouge sous le nez de Vadis, coupable d'avoir donné deux coups de pied à un joueur à terre, en l'occurrence l'attaquant canadien de Zulte Waregem Cyle Larin, à la 83e minute. Une décision prise après avoir été alerté par l'assistance video (VAR).

"La brutalité commise par le joueur a mis l'intégrité physique de son adversaire en danger", selon le procureur Kris Wagner. La Gantoise, qui a refusé la transaction proposée, pourra dès lors aligner son maître jouer dans le derby de Flandre Orientale contre l'Eendracht Alost, mercredi soir (20h30) en Coupe au Stade Pierre Cornelis.

Elle risque en revanche d'être privée de son maître à jouer samedi (20 heures) contre Courtrai en championnat, puis, surtout, lors de la très attendue "Bataille des Flandres" au Club Bruges, le 6 octobre (14h30), et contre Waasland-Beveren le 19 (20h30). Le joueur comparaîtra mardi devant la Commission des litiges, assisté par un avocat représentant son club.